2 octobre 2023

Cancer du sein : pensez au dépistage !

Temps de lecture 6 minutes

Une femme réalise une mammographie

Le cancer du sein est un type de cancer qui se forme dans les cellules du sein. C’est l’un des cancers les plus courants chez les femmes dans le monde entier, mais il peut également toucher les hommes. Le dépistage précoce et le traitement peuvent aider à améliorer les chances de guérison et de survie.
Solimut Mutuelle de France s’associe pleinement à la campagne annuelle de sensibilisation au dépistage organisé du cancer du sein. Mieux compris et détecté à un stade précoce, les chances de guérison du cancer du sein s’élèvent à 99 %. C’est pourquoi Solimut vous en parle et organise des actions de prévention gratuites sur l’ensemble du territoire. Adoptez dès à présent les bons réflexes de prévention, Solimut Mutuelle de France vous accompagne !

Le cancer du sein en quelques chiffres clés

Le cancer du sein est le cancer le plus fréquent des cancers féminins.

  • Près d’une femme sur 12 développe un cancer du sein au cours de sa vie ;
  • 1ère cause de mortalité de cancer chez la femme depuis 15 ans.
  • Chaque année, en France, plus de 2,5 millions de femmes se font dépister.

Plus le cancer du sein est détecté tôt, plus il se soigne facilement, et plus les chances de guérison sont élevées. On observe 99 % de survie à 5 ans pour un cancer détecté à un stade précoce et seulement 26 % pour un cancer diagnostiqué à un stade tardif. Il est donc essentiel de faire les mammographies de dépistage, même en l’absence de tout symptôme !

Dès l’âge de 25 ans et en l’absence de symptômes, un examen clinique des seins par un médecin, une fois par an, est recommandé.

Comprendre le cancer du sein

L’anatomie du sein

Les seins féminins sont composés de quatre éléments.
Le mamelon, partie externe du sein, est situé à l’extrémité antérieure du sein.
Du mamelon partent plusieurs canaux galactophores, menant aux lobules. Ces dernières sont des glandes, situées à l’intérieur du sein et produisant le lait après un accouchement. Ces quatre éléments forment la glande mammaire, située sur la partie antérieure du sein.
Le reste du sein est constitué d’un espace graisseux rétro-mammaire situé entre la glande mammaire et les muscles pectoraux.

Anatomie du sein

Les cancers du sein les plus fréquents

La très grande majorité des cancers du sein sont des adénocarcinomes.
Ils se développent :

  • Le plus souvent à partir des cellules des canaux, on parle de cancer canalaire ;
  • Plus rarement à partir des cellules des lobules, on parle de cancer lobulaire.

Les symptômes du cancer du sein

Les signes d’alerte les plus courants pour le cancer du sein sont :

  • Une fossette ou une ride creusant la surface du sein ;
  • Un aspect de « peau d’orange » (capitonnage), modifications de la peau du sein et du mamelon ;
  • Une déformation du mamelon le rétractant vers l’intérieur ;
  • Un aspect eczémateux du mamelon, qui devient rouge, croûteux ou érodé ;
  • Un écoulement du mamelon, surtout s’il est sanglant ou noirâtre.

Un suivi gynécologique régulier est fortement recommandé pour toutes les femmes. L’idéal est une consultation annuelle à partir de 30 ans.

Pour aller plus loin : Quand consulter une sage femme ?

Les facteurs de risque du cancer du sein

Plusieurs facteurs de risque jouent un rôle dans le développement du cancer :

  • Internes directement liés à la personne : l’âge, le sexe (99 % des cancers du sein surviennent chez la femme et 1% chez l’homme), les antécédents familiaux, les prédispositions génétiques au cancer du sein, les antécédents personnels ;
  • Externes liés au mode de vie, aux comportements et à l’environnement : consommation d’alcool, consommation de tabac, surpoids ou l’obésité, l’alimentation déséquilibrée et le manque d’activité physique, l’exposition au soleil…

Comment dépister le cancer du sein ?

Le dépistage précoce

Étant donné nos connaissances actuelles sur les facteurs de risque, il est encore impossible d’empêcher la survenue d’un cancer du sein.
En revanche, on peut le détecter lorsqu’il est de très petite taille (moins d’1 cm de diamètre), grâce à la mammographie réalisée dans le cadre d’un suivi régulier. On peut ainsi accroître les chances de guérison, tout en bénéficiant de traitements moins lourds (moins de chirurgie mutilante, moins de chimiothérapie).

On appelle dépistage le fait de mettre en évidence, par la mammographie, un cancer encore « muet ». Un certain nombre de cancers peuvent être visibles sur une mammographie avant même l’apparition des signes cliniques ou des symptômes, d’où la généralisation du dépistage du cancer du sein.

Le dépistage organisé du cancer du sein

Le programme de dépistage organisé du cancer du sein, pris en charge à 100% par l’Assurance Maladie, propose à toutes les femmes de 50 à 74 ans, un examen mammographique, qui comprend deux clichés radiologiques par sein. Ainsi qu’un examen clinique avec un questionnaire médical qui permettra au radiologue de connaître leurs antécédents familiaux et personnels.

Le parcours du dépistage du cancer du sein

Les examens diagnostics

Le diagnostic implique quelques tests d’imagerie, un examen physique et des tests sanguins :

  • La mammographie est l’examen radiologique de base qui permet d’analyser la structure mammaire ;
  • L’échographie est complémentaire. Elle peut aider à localiser l’anomalie pour faciliter un prélèvement ou à reconnaître un kyste liquidien. Dans 9 cas sur 10, ces 2 examens suffisent ;
  • La biopsie : en cas de doute, l’examen au microscope d’un fragment de la tumeur permettra de confirmer le diagnostic.

Les examens par imagerie

  • Le scanner (appareil d’imagerie par rayon X) permet d’étudier le tissu mammaire de manière plus approfondie. Il renseigne aussi sur l’état des ganglions de l’aisselle et du médiastin (zone entre les poumons) ;
  • L’IRM (imagerie par résonance magnétique) apporte un type d’image différent, obtenue par « les mouvements des molécules » au sein des tissus normaux et cancéreux.
Pour mieux vous renseigner sur les examens de dépistage du cancer du sein, trouvez le centre régional de coordination des dépistages des cancers (CRCDC) le plus proche de chez vous.

Téléchargez également notre flyer explicatif.

Les actions prévention Solimut Mutuelle de France

Durant tout le mois d’octobre, votre mutuelle organise des ateliers de prévention gratuits (atelier de sensibilisation, vélo smoothie…) et vous propose de participer à des événements (course, marche..) programmés par des acteurs et partenaires locaux, dans le cadre de la campagne Octobre Rose.

Pour connaître les initiatives proche de chez vous, consultez notre agenda.

Solimut, toujours proche de ses adhérents

Le cancer est une affection de longue durée, il bénéficie d’un remboursement à 100 % par l’Assurance Maladie Obligatoire pour de nombreux soins. Toutefois, le remboursement peut être moindre pour les dispositifs médicaux, les soins ou tout autre frais qui sont considérés comme non liés directement au cancer.

Engagée et solidaire, Solimut accompagne ses adhérents à chaque épreuve de la vie ou de la maladie. Notamment avec une indemnisation, des services d’assistance ou un deuxième avis médical, pour continuer à prendre soin de vous et de votre famille.

Nous avons à cœur d’épauler nos adhérents face à tous les aléas de la vie.

Nos dernières actualités

Prévention

Période estivale : attention aux noyades !

11 Juin 2024

Temps de lecture 3 minutes

Prévention

L’asthme : un problème de santé publique

16 Avr 2024

Temps de lecture 4 minutes

Prévention

La Semaine européenne de la vaccination

28 Mar 2024

Temps de lecture 3 minutes

Prévention

Mars bleu : mobilisation contre le cancer colorectal

22 Fév 2024

Temps de lecture 5 minutes

icone coeur solimut

Restez informé.e de notre actualité !

Les données à caractère personnel recueillies font l’objet d’un traitement par Solimut Mutuelle de France, conformément à la loi n°78-17 Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifiée, et au règlement européen 2016/679 du 27 avril 2016.
Pour la réalisation de ce traitement, la Mutuelle pourra faire appel à un sous-traitant, lié par contrat, qui présentera les garanties suffisantes afin de répondre aux exigences de sécurité et de confidentialité des données,
ainsi qu'au respect des instructions de traitement définies par la mutuelle.
L’intégralité de la politique de protection des données personnelles mise en place par la Mutuelle peut être consultée à cette adresse. 

Une retraité parraine un proche
Heureuse de sa mutuelle
Adhérent mutuelle Solimut
Un senior ravi de sa mutuelle association
Une etudiante et sa mutuelle

N'attendez plus, rejoignez SOLIMUT MUTUELLE DE FRANCE !

La garantie de l’accès aux soins sans sélection, sans discrimination, sans exclusion quels que soient l'âge, l'état de santé ou le niveau de revenu.

logo coeur solimut 2

Si vous préférez nous joindre,

vous pouvez nous appeler au 0800 13 2000 (de 9h30 à 17h30 du lundi au vendredi)

* Nous vous rappelons que nos appels s’effectuent dans le respect de la loi n° 2021-402 du 8 avril 2021 et du décret n° 2022-34 du 17 janvier 2022 relatifs au démarchage téléphonique et nous vous informons qu’à défaut de consentement explicite de votre part, la Mutuelle ne sera pas en mesure de vous recontacter.

Les données à caractère personnel recueillies font l’objet d’un traitement par Solimut Mutuelle de France, conformément à la loi n°78-17 Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifiée, et au règlement européen 2016/679 du 27 avril 2016.
Pour la réalisation de ce traitement, la Mutuelle pourra faire appel à un sous-traitant, lié par contrat, qui présentera les garanties suffisantes afin de répondre aux exigences de sécurité et de confidentialité des données,
ainsi qu'au respect des instructions de traitement définies par la mutuelle.
L’intégralité de la politique de protection des données personnelles mise en place par la Mutuelle peut être consultée à cette adresse. 

Les données à caractère personnel recueillies font l’objet d’un traitement par Solimut Mutuelle de France, conformément à la loi n°78-17 Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifiée, et au règlement européen 2016/679 du 27 avril 2016.
Pour la réalisation de ce traitement, la Mutuelle pourra faire appel à un sous-traitant, lié par contrat, qui présentera les garanties suffisantes afin de répondre aux exigences de sécurité et de confidentialité des données,
ainsi qu'au respect des instructions de traitement définies par la mutuelle.
L’intégralité de la politique de protection des données personnelles mise en place par la Mutuelle peut être consultée à cette adresse.