19 janvier 2024

L’ostéoporose : des os fragilisés à risque de fracture

Temps de lecture 7 minutes

l'ostéoporose : prévention avec Solimut Mutuelle de France

Sommaire


L’ostéoporose est une maladie osseuse très fréquente caractérisée par une diminution accélérée de la densité osseuse et une fragilité accrue des os. L’ostéoporose touche essentiellement les personnes âgées, en particulier les femmes ménopausées, en raison des changements hormonaux qui affectent la densité osseuse.
Cette maladie n’est cependant pas irrémédiable et peut être prévenue en ayant une hygiène de vie correcte.

Qu’est-ce que l’ostéoporose ?

Nos os subissent un renouvellement constant grâce à un processus naturel qui remplace l’os ancien par du tissu osseux neuf. Cependant, à mesure que nous vieillissons, ce mécanisme devient moins efficace, entraînant une perte graduelle de densité osseuse. Cette fragilité accrue rend les os plus susceptibles de se fracturer ou de subir des lésions mineures susceptibles de provoquer des douleurs articulaires au fil du temps.

Chez certaines personnes, la diminution de la densité osseuse n’a pas de conséquences graves. En revanche, chez d’autres, une résorption osseuse anormalement accélérée, non compensée par une formation osseuse adéquate, conduit à une perte excessive de masse osseuse et de résistance. C’est à ce stade que l’ostéoporose se manifeste.

Quelles sont les causes de l’ostéoporose ?

Au fil de la vie, le squelette subit un processus de reconstruction quatre à cinq fois. La robustesse des os dépend de la masse osseuse, qui connaît une augmentation significative pendant l’enfance, particulièrement à l’adolescence.

À environ 25 ans, notre capital osseux est pleinement établi.

Quels sont les facteurs de risque ?

Plusieurs facteurs contribuent au développement de l’ostéoporose, notamment :

  • La ménopause représente un risque majeur chez les femmes en raison de la diminution soudaine de la production d’hormones sexuelles, les œstrogènes, favorisant la dégradation osseuse. Ce type d’ostéoporose peut également affecter les hommes au cours du vieillissement (andropause), par des mécanismes similaires.
  • L’utilisation à long terme de corticoïdes. Ces médicaments prescrits pour diverses maladies inflammatoires chroniques telles que la BPCO (bronchopneumopathie chronique obstructive), la maladie de Crohn, la rectocolite hémorragique, la polyarthrite rhumatoïde, l’asthme, etc.
  • Certains traitements hormonaux anticancéreux.
  • Les troubles endocriniens liés aux hormones, tels que l’hyperthyroïdie, l’hyperparathyroïdie, l’hypogonadisme, ou chez les femmes, les troubles menstruels ou l’anorexie.
  • Les carences en vitamine D ou en calcium, particulièrement en raison d’un manque d’exposition au soleil en hiver.
  • La consommation excessive de tabac et d’alcool,
  • L’inactivité physique et une maigreur excessive,
  • Enfin, des facteurs génétiques pourraient également jouer un rôle dans le développement de l’ostéoporose.

Quels sont les symptômes de l’ostéoporose ?

L’ostéoporose est souvent appelée la « maladie silencieuse » car elle ne présente généralement pas de symptômes évidents au stade précoce. Les personnes atteintes d’ostéoporose peuvent ne pas être conscientes de leur état jusqu’à ce qu’elles subissent une fracture. Cependant, à mesure que la maladie progresse, certains signes et symptômes peuvent apparaître. Voici quelques signes possibles d’ostéoporose :

  • Fractures spontanées ou fragilité osseuse : les os deviennent plus fragiles et sont plus susceptibles de se fracturer. Même en ayant des activités légères ou des chutes mineures.
  • Douleurs dorsales : les fractures vertébrales causées par l’ostéoporose peuvent provoquer des douleurs au niveau du dos.
  • Perte de taille : les fractures vertébrales liées à l’ostéoporose peuvent entraîner une diminution de la taille au fil du temps.
  • Affaissement de la posture : une posture voûtée ou courbée peut résulter de fractures vertébrales.
  • Réduction de la mobilité : les fractures peuvent entraîner une réduction de la mobilité et de la flexibilité.

En cas de suspicion d’ostéoporose, le processus de diagnostic implique un interrogatoire approfondi du patient, mettant particulièrement l’accent sur ses antécédents médicaux, ainsi qu’un bilan biologique. Si le soupçon d’ostéoporose est élevé, l’examen de référence consiste en la mesure de la densité minérale osseuse, également appelée densitométrie. Cette procédure médicale utilise des rayons X de faible intensité pour évaluer la densité minérale osseuse du patient.

Comment soigner l’ostéoporose ?

Une prévention des risques indispensable

Bien que certains facteurs de risque d’ostéoporose soient invariables, il est possible d’intervenir sur de nombreux autres, notamment en adoptant un mode de vie sain.

  • L’activité physique présente des avantages pour la densité minérale osseuse à toutes les étapes de la vie. Chez les personnes âgées, elle contribue également au maintien de la musculature et de l’équilibre, réduisant ainsi le risque de chute et, par conséquent, de fractures. En revanche, l’absence d’activité physique contribue à la diminution de la masse osseuse.
  • Il est préférable de se prémunir contre la perte osseuse en évitant le tabagisme et la consommation excessive d’alcool.

Les différents traitements spécifiques de l’ostéoporose

  • Pour les adultes présentant des carences, une supplémentation en vitamines et en calcium, associée à de la vitamine D, contribue à renforcer les os. Cependant, cela ne constitue pas un traitement suffisant pour une ostéoporose avérée.
  • Pour les femmes récemment ménopausées ressentant des symptômes gênants tels que bouffées de chaleur ou sécheresse vaginale, le traitement hormonal de la ménopause (THM) peut être prescrit pour prévenir les fractures liées à l’ostéoporose. Ce traitement retarde la perte osseuse post-ménopausique et réduit le risque de fractures vertébrales ou du col du fémur. Cependant, en raison d’effets secondaires, la durée maximale de traitement est généralement limitée à 10 ans. Après son interruption, les bénéfices diminuent, faisant du THM une étape préliminaire avant d’envisager des traitements spécifiques contre l’ostéoporose.
  • Divers traitements médicamenteux sont disponibles pour traiter l’ostéoporose, adaptés à la gravité du risque, au nombre et à la nature des antécédents de fracture et à la tolérance attendue. Les bisphosphonates sont les molécules les plus couramment utilisées, inhibant l’activité des ostéoclastes, les cellules responsables de la dégradation osseuse, pour limiter la perte osseuse. On recommande de prendre ces traitements pendant au moins 3 à 5 ans, voire plus longtemps, pour réduire le risque de fractures de la hanche ou vertébrales jusqu’à deux fois.
  • Les personnes présentant un risque réduit de fracture périphérique utilisent d’autres molécules, telles que le raloxifène, qui freine également la résorption osseuse. On recommande d’utiliser le dénosumab pour celles qui ont un risque élevé de fracture. Enfin, le tériparatide est réservé aux patients qui ont déjà subi au moins deux fractures vertébrales.

Comment prévenir les chutes chez les personnes âgées ?

Si vous êtes atteint d’ostéoporose, il est crucial de prendre des mesures pour prévenir les chutes et les fractures. Voici quelques recommandations visant à réduire ce risque :

  • Pratiquez régulièrement des exercices impliquant une charge, des exercices d’équilibre et des activités de renforcement musculaire dans votre routine,
  • Consultez votre médecin pour réévaluer vos médicaments, afin de garantir qu’ils ne provoquent pas de vertiges ou de somnolence susceptibles d’entraîner une chute,
  • Faites contrôler votre vision à intervalles réguliers,
  • Assurez-vous que votre domicile est sécurisé : supprimez les tapis par exemple ou utilisez des revêtements antidérapants.

Prise en charge de l’ostéoporose : Solimut Mutuelle de France s’engage pour la prévention

Solimut Mutuelle de France demeure résolument engagée dans la prévention. Elle offre à ses adhérents des initiatives dédiées à la préservation de leur bien-être. L’une de ses priorités est de prévenir les problèmes de santé avant qu’ils ne surviennent par l’information et la sensibilisation.

Consciente des défis que cette affection pose aux séniors, Solimut Mutuelle de France propose une prise en charge du remboursement de la densitométrie osseuse. Cet examen essentiel vise à mesurer la densité osseuse et à établir le diagnostic d’ostéoporose.

Solimut Mutuelle de France organise également :

  • des ateliers mémoire,
  • des séances de prévention en lien avec les grandes campagnes nationales (Octobre rose, Movember, Juin vert, dépistage du diabète…),
  • des dépistages visuels et auditifs, le suivi du diabète, la gestion de l’hypertension,
  • des réunions d’information sur des sujets variés tels que la préparation à la retraite, bien s’alimenter pour rester en bonne santé.

Ces mesures ont pour objectif de favoriser une détection précoce des problèmes de santé et contribuer ainsi à améliorer la qualité de vie de nos adhérents.

Nos dernières actualités

Prévention

Mars bleu : mobilisation contre le cancer colorectal

22 Fév 2024

Temps de lecture 5 minutes

Santé et bien-être

Mutuelle pour les retraités : tout ce qu’il faut savoir !

20 Fév 2024

Temps de lecture 7 minutes

Solimut actu

Fuite de données en lien avec la cyberattaque de Viamedis

09 Fév 2024

Temps de lecture 3 minutes

Prévention

L’ostéoporose : des os fragilisés à risque de fracture

19 Jan 2024

Temps de lecture 7 minutes

icone coeur solimut

Restez informé de notre actualité !

Les données à caractère personnel recueillies font l’objet d’un traitement par Solimut Mutuelle de France, conformément à la loi n°78-17 Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifiée, et au règlement européen 2016/679 du 27 avril 2016.
Pour la réalisation de ce traitement, la Mutuelle pourra faire appel à un sous-traitant, lié par contrat, qui présentera les garanties suffisantes afin de répondre aux exigences de sécurité et de confidentialité des données,
ainsi qu'au respect des instructions de traitement définies par la mutuelle.
L’intégralité de la politique de protection des données personnelles mise en place par la Mutuelle peut être consultée à cette adresse. 

Une retraité parraine un proche
Heureuse de sa mutuelle
Adhérent mutuelle Solimut
Un senior ravi de sa mutuelle association
Une etudiante et sa mutuelle

N'attendez plus, rejoignez SOLIMUT MUTUELLE DE FRANCE !

La garantie de l’accès aux soins sans sélection, sans discrimination, sans exclusion quels que soient l'âge, l'état de santé ou le niveau de revenu.

logo coeur solimut 2

Si vous préférez nous joindre,

vous pouvez nous appeler au 0800 13 2000 (de 9h30 à 17h30 du lundi au vendredi)

* Nous vous rappelons que nos appels s’effectuent dans le respect de la loi n° 2021-402 du 8 avril 2021 et du décret n° 2022-34 du 17 janvier 2022 relatifs au démarchage téléphonique et nous vous informons qu’à défaut de consentement explicite de votre part, la Mutuelle ne sera pas en mesure de vous recontacter.

Les données à caractère personnel recueillies font l’objet d’un traitement par Solimut Mutuelle de France, conformément à la loi n°78-17 Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifiée, et au règlement européen 2016/679 du 27 avril 2016.
Pour la réalisation de ce traitement, la Mutuelle pourra faire appel à un sous-traitant, lié par contrat, qui présentera les garanties suffisantes afin de répondre aux exigences de sécurité et de confidentialité des données,
ainsi qu'au respect des instructions de traitement définies par la mutuelle.
L’intégralité de la politique de protection des données personnelles mise en place par la Mutuelle peut être consultée à cette adresse. 

Les données à caractère personnel recueillies font l’objet d’un traitement par Solimut Mutuelle de France, conformément à la loi n°78-17 Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifiée, et au règlement européen 2016/679 du 27 avril 2016.
Pour la réalisation de ce traitement, la Mutuelle pourra faire appel à un sous-traitant, lié par contrat, qui présentera les garanties suffisantes afin de répondre aux exigences de sécurité et de confidentialité des données,
ainsi qu'au respect des instructions de traitement définies par la mutuelle.
L’intégralité de la politique de protection des données personnelles mise en place par la Mutuelle peut être consultée à cette adresse.