10 juin 2022

Vacances : 5 conseils pour préserver sa santé !

Temps de lecture 5 minutes

Les billets sont réservés, le chat est déjà confié aux voisins, les valises presque bouclées… « Reste »à prendre soin de vous : trousses de pharmacie, vaccins, couverture et check-up santé… sans oublier les applications e.santé destinées aux voyageurs. Petit récapitulatif en 5 points…

Conseil N° 1 : un voyageur vacciné en vaut deux…

Fièvre typhoïde, fièvre jaune, morsures de tiques, paludisme… en fonction des destinations choisies, les risques sont bien présents et à étudier de près ! En cas de voyage à l’étranger, n’hésitez pas à consulter ce site du gouvernement qui recense les vaccinations à faire ou pas.

Mieux vaut s’y prendre tôt : certaines nécessitent plusieurs injections espacées sur un laps de temps avant d’être réellement actives. Par ailleurs, tout vaccin peut générer des effets secondaires, il reste indispensable de consulter son médecin avant toute injection.  

Dernier point, le carnet de vaccinations internationales est délivré dans les Centres aux personnes qui viennent se faire vacciner contre la fièvre jaune.

>En savoir plus sur les nouveaux vaccins recommandés aux voyageurs

 

Conseil n°2 : L’incontournable trousse de pharmacie

Le Guide du Routard propose une trousse de pharmacie extrêmement complète. Antiseptiques, micropur, lotion répulsive, moustiquaire, pansements hydrocolloïdes (double peau) pour les ampoules, matériel en cas d’injection, thermomètre, lotion solaire, préservatifs, pansements pour les ampoules, protection contre le chikungunya… tout est prévu. Il ne vous reste qu’à l’adapter à votre destination avec l’aide de votre médecin et de votre pharmacien. N’oubliez pas l’Arnica Montana, très utile en cas de contusion, coups, hématomes.

A ce propos, voici quelques conseils utiles : éviter les lentilles (risque d’infection oculaire), les comprimés effervescents (l’eau n’est forcément pas potable), les suppositoires (ils fondent dans les pays chauds), les fards et cosmétiques qui peuvent provoquer des brûlures au soleil ou des allergies.

Et même si vous êtes armés contre tout risque de diarrhée ou de gastroentérite, le plus sûr est de respecter quelques règles d’hygiène dans les pays où l’eau n’est pas potable : pas de légumes crus et de l’eau bouillie uniquement ou capsulée.

 

Conseil n°3 : Check-up santé avant de partir

  1. Une visite chez son dentiste s’impose pour éviter la rage de dents au fin fond de l’Amazonie ou de l’Asie… A lire aussi quelques conseils pour avoir de bonnes dents.
  2. Un passage chez son généraliste pour vérifier les vaccinations, compléter la trousse de pharmacie et faire un bilan global est aussi fortement conseillé.
  3. Enfant allergiqueasthme, hypertension, maladie du coeur, diabète, VIH, problèmes sanguins… pour toute maladie chronique, seul votre médecin traitant pourra vous prescrire des médicaments adaptés à votre pathologie en fonction de votre destination et du mode de transport choisi.
  4. Femmes et voyages, quelques conseils utiles sur le site de Priorité Santé pour voyager sereines.
  5. MST (Maladies sexuellement transmissibles) : mieux vaut être préserv-Actifs !
  6. Chaque destination comporte ses risques – l’encéphalite japonaise présente plus de risque en Asie qu’en Afrique, et vice versa pour le paludisme. Il reste essentiel de s’informer personnellement en fonction de son cas. 

 

Conseil n°4 : se soigner via le web ou les applications

Sur place, vous pourrez peut-être vous connecter et chercher des infos sur le web. Il peut être aussi utile de télécharger certaines applications qui vous donnent des conseils quant à la préparation de votre voyage. Parmi elles, citons l’application Santé Voyages. Labellisée HON (Health On the Net), elle vous donne des conseils pratiques pays par pays, les vaccins à faire, etc. 

Conseils aux voyageurs : ce service gratuit du Ministère des Affaires étrangères et européennes présente des fiches pays contenant des numéros de téléphones utiles, des renseignements sur les risques présents sur place (séismes, piraterie, attentat…) et les transports. La rubrique “Dernières minutes” vous alerte sur les événements récents qui pourraient avoir un impact sur votre sécurité. 

 

Conseil n°5 : Question papiers

En plus de votre passeport, de votre carnet de vaccination, des adresses des ambassades et des consuls, voire des services d’urgence et des hôpitaux des pays visités, n’oubliez pas :

  1. L’assurance rapatriement : certaines cartes bancaires offrent des assurances rapatriement qui apportent des solutions d’assistance et de prise en charge en cas de problème à l’étranger (bien vérifier les clauses d’exclusion). Si ce n’est pas le cas, mieux vaut prendre une assurance rapatriement dont on va adapter les différentes garanties (en cas de maladies, de vol, d’accident, de décès, d’infraction commise dans le pays).  
  2. La couverture santé : en cas de départ dans un pays de l’Union Européenne et de l’espace économique européen, demander une carte européenne d’assurance maladie (CEAM) qui joue le même rôle que la carte Vitale en France. En cas de besoin, elle pourra vous assurer une prise en charge sur place des soins médicaux selon la législation et les formalités en vigueur dans le pays où vous séjournerez. N’hésitez pas à télécharger l’application Carte européenne d’assurance maladie sur votre smartphone.

>Pour en savoir plus sur le fonctionnement de la CEAM, ses avantages pour étudiants et voyageurs

Une mutuelle peut rembourser vos soins dispensés à l’étranger.Certaines mutuelles prennent en charge les dépenses de santé dispensées à l’étranger. La liste des pays ayant des accords avec la France est à consulter sur le site de ameli.fr. Dans le cas où l’Assurance Maladie vous rembourse vos dépenses de santé, vous pourrez alors vous tourner vers votre organisme de mutuelle afin d’obtenir un complément de remboursement. 
Mais attention : si vous partez dans un pays qui n’a pas signé d’accord avec la France, la mutuelle ne remboursera pas vos avances de frais.

Nos dernières actualités

Solimut actu

Mondial La Marseillaise à pétanque et Solimut : un partenariat historique

20 Juin 2024

Temps de lecture 3 minutes

Santé et bien-être

Sport et handicap : un défi à relever

18 Juin 2024

Temps de lecture 7 minutes

Prévoyance

Prévoyance hospitalisation : pourquoi souscrire un contrat de prévoyance et quelles garanties choisir ?

13 Juin 2024

Temps de lecture 5 minutes

Prévention

Période estivale : attention aux noyades !

11 Juin 2024

Temps de lecture 3 minutes

icone coeur solimut

Restez informé.e de notre actualité !

Les données à caractère personnel recueillies font l’objet d’un traitement par Solimut Mutuelle de France, conformément à la loi n°78-17 Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifiée, et au règlement européen 2016/679 du 27 avril 2016.
Pour la réalisation de ce traitement, la Mutuelle pourra faire appel à un sous-traitant, lié par contrat, qui présentera les garanties suffisantes afin de répondre aux exigences de sécurité et de confidentialité des données,
ainsi qu'au respect des instructions de traitement définies par la mutuelle.
L’intégralité de la politique de protection des données personnelles mise en place par la Mutuelle peut être consultée à cette adresse. 

Une retraité parraine un proche
Heureuse de sa mutuelle
Adhérent mutuelle Solimut
Un senior ravi de sa mutuelle association
Une etudiante et sa mutuelle

N'attendez plus, rejoignez SOLIMUT MUTUELLE DE FRANCE !

La garantie de l’accès aux soins sans sélection, sans discrimination, sans exclusion quels que soient l'âge, l'état de santé ou le niveau de revenu.

logo coeur solimut 2

Si vous préférez nous joindre,

vous pouvez nous appeler au 0800 13 2000 (de 9h30 à 17h30 du lundi au vendredi)

* Nous vous rappelons que nos appels s’effectuent dans le respect de la loi n° 2021-402 du 8 avril 2021 et du décret n° 2022-34 du 17 janvier 2022 relatifs au démarchage téléphonique et nous vous informons qu’à défaut de consentement explicite de votre part, la Mutuelle ne sera pas en mesure de vous recontacter.

Les données à caractère personnel recueillies font l’objet d’un traitement par Solimut Mutuelle de France, conformément à la loi n°78-17 Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifiée, et au règlement européen 2016/679 du 27 avril 2016.
Pour la réalisation de ce traitement, la Mutuelle pourra faire appel à un sous-traitant, lié par contrat, qui présentera les garanties suffisantes afin de répondre aux exigences de sécurité et de confidentialité des données,
ainsi qu'au respect des instructions de traitement définies par la mutuelle.
L’intégralité de la politique de protection des données personnelles mise en place par la Mutuelle peut être consultée à cette adresse. 

Les données à caractère personnel recueillies font l’objet d’un traitement par Solimut Mutuelle de France, conformément à la loi n°78-17 Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifiée, et au règlement européen 2016/679 du 27 avril 2016.
Pour la réalisation de ce traitement, la Mutuelle pourra faire appel à un sous-traitant, lié par contrat, qui présentera les garanties suffisantes afin de répondre aux exigences de sécurité et de confidentialité des données,
ainsi qu'au respect des instructions de traitement définies par la mutuelle.
L’intégralité de la politique de protection des données personnelles mise en place par la Mutuelle peut être consultée à cette adresse.