5 décembre 2021

Comprendre et prévenir l’hypertension artérielle

Temps de lecture 4 minutes

comprendre et prévenir l'hypertension artérielle

L’hypertension artérielle (HTA) touche 16 millions de Français. Maladie chronique la plus répandue en France, elle représente le premier facteur de risque d’AVC et un risque majeur de cardiopathies. Un fléau très souvent silencieux qui perdure et touche non seulement les personnes âgées mais aussi les femmes et les enfants contrairement aux idées reçues. Pour lutter contre, la compréhension et la prévention sont primordiales… dès la vie utérine !
Publié le 28 février 2013

Qu’est-ce que l’hypertension artérielle ?
La pression artérielle est exprimée par deux chiffres accolés :

le plus élevé correspond à la pression systolique (contraction du cœur) ;
le plus bas à la pression diastolique (phase de relâchement).
Lorsque la pression artérielle systolique est supérieure à 140 mmHg et diastolique supérieure à 90 mmHg, il est généralement admis que l’on présente une hypertension artérielle (HTA). Evidemment, il est nécessaire de renouveler les mesures au cours d’une même consultation et lors de consultations successives (à un mois d’intervalle) avant de porter le diagnostic d’hypertension.

En savoir plus : comment mesurer sa pression artérielle ?

Quels sont les risques liés à l’hypertension artérielle ?
L’HTA n’est pas une maladie mais représente plutôt un facteur de risque qui, s’il est traité et surtout bien prévenu, peut éviter des complications. Une tension élevée peut à long terme endommager la paroi interne des artères et avoir des conséquences multiples sur différents organes :

risque d’accident vasculaire cérébral,
défaillance cardiaque, infarctus du myocarde,
insuffisance rénale,
maladies vasculaires périphériques…
Quels sont les symptômes de l’hypertension artérielle ?
L’hypertension artérielle, nommée le tueur silencieux, ne présente souvent que peu de symptômes. Certaines personnes ressentent cependant des maux de tête au réveil (généralement à la nuque), des bourdonnements d’oreille, des mouches volantes devant les yeux ou des saignements du nez. D’autres présentent quelques troubles du sommeil. La seule façon de savoir si vous avez de la tension est de la mesurer.

Quelles sont les causes de l’hypertension artérielle ?

Dans 10 % des cas, l’hypertension artérielle est secondaire : plusieurs causes peuvent être à l’origine d’une hypertension, certaines étant curables de façon définitive.
Après la découverte d’une hypertension artérielle, un bilan est recommandé dans le but de détecter une éventuelle cause (origine rénale, endocrinienne, hypertension artérielle gravidique de la femme enceinte).
Dans 90 % des cas, l’hypertension artérielle est dite essentielle : aucune cause connue ne peut être retrouvée. En outre, au cours du vieillissement, la moindre élasticité des parois artérielles augmente le travail du cœur. Pour garder un débit identique, le cœur augmente donc le nombre de ses contractions.

l’HTA secondaire

Peut-on soigner l’hypertension artérielle ?
Alpha-Bloquants, inhibiteurs directs de la Rénine, antagonistes calciques, inhibiteurs de l’enzyme de conversion, antihypertenseurs centraux, diurétiques, etc., les médicaments existants pour maintenir une pression artérielle basse sont nombreux. Leur objectif principal est de diminuer la pression artérielle via, par exemple, une vasodilatation.
Enfin, même si aujourd’hui l’arsenal thérapeutique contre l’HTA est efficace, pour différentes raisons, seulement environ 30 % des patients ont des valeurs tensionnelles normalisées. Par ailleurs, la plupart des médicaments peuvent présenter des effets secondaires – sorte de micro-traumatismes sur l’organisme – qui à terme peuvent générer des pathologies. La prévention de l’HTA le plus tôt possible reste certainement le meilleur des traitements.

Comment prévenir l’hypertension artérielle ?
Plus la prévention contre l’HTA est démarrée tôt (dès la vie utérine), plus elle peut protéger des conséquences de l’HTA. A ce sujet, quatre grands critères relatifs à notre mode de vie sont concernés :

a/ la nutrition : pour exemple, la diète méditerranéenne traditionnelle est un modèle dont les études scientifiques ont apporté la preuve de ses vertus bénéfiques sur les maladies cardiovasculaires. A base de blé, d’huile d’Olive, de vins, de fruits, de vin, de légumes, de protéines végétales et animales, il apporte une vision globale d’une alimentation équilibrée.

b/ L’activité physique régulière quasi quotidienne : il n’est pas obligatoire de pratiquer une activité sportive mais essentiel de réaliser quotidiennement des activités qui permettent de bouger : marcher le plus possible à pied, rouler à vélo plutôt qu’en voiture. Et donner l’exemple à ses enfants ! Reste que certaines activités sportives comme la natation, ou les sports d’endurance semblent avoir des effets très bénéfiques.

c/ La gestion du stress : à ce sujet, il est important de comprendre comment chacun l’appréhende. Certains peuvent vivre sans problème une perte d’emploi, d’autres tomber en dépression.

d/ L’environnement : tabac, air respiré, pesticides, insecticides et médicaments peuvent être de véritables toxiques pour l’homme et qui peuvent avoir des impacts sur l’HTA.

Nos dernières actualités

Solimut actu

Le centre de santé Paul Paret souffle ses 60 bougies !

27 Fév 2024

Temps de lecture 4 minutes

Prévention

Mars bleu : mobilisation contre le cancer colorectal

22 Fév 2024

Temps de lecture 5 minutes

Santé et bien-être

Mutuelle pour les retraités : tout ce qu’il faut savoir !

20 Fév 2024

Temps de lecture 7 minutes

Solimut actu

Fuite de données en lien avec la cyberattaque de Viamedis

09 Fév 2024

Temps de lecture 3 minutes

icone coeur solimut

Restez informé de notre actualité !

Les données à caractère personnel recueillies font l’objet d’un traitement par Solimut Mutuelle de France, conformément à la loi n°78-17 Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifiée, et au règlement européen 2016/679 du 27 avril 2016.
Pour la réalisation de ce traitement, la Mutuelle pourra faire appel à un sous-traitant, lié par contrat, qui présentera les garanties suffisantes afin de répondre aux exigences de sécurité et de confidentialité des données,
ainsi qu'au respect des instructions de traitement définies par la mutuelle.
L’intégralité de la politique de protection des données personnelles mise en place par la Mutuelle peut être consultée à cette adresse. 

Une retraité parraine un proche
Heureuse de sa mutuelle
Adhérent mutuelle Solimut
Un senior ravi de sa mutuelle association
Une etudiante et sa mutuelle

N'attendez plus, rejoignez SOLIMUT MUTUELLE DE FRANCE !

La garantie de l’accès aux soins sans sélection, sans discrimination, sans exclusion quels que soient l'âge, l'état de santé ou le niveau de revenu.

logo coeur solimut 2

Si vous préférez nous joindre,

vous pouvez nous appeler au 0800 13 2000 (de 9h30 à 17h30 du lundi au vendredi)

* Nous vous rappelons que nos appels s’effectuent dans le respect de la loi n° 2021-402 du 8 avril 2021 et du décret n° 2022-34 du 17 janvier 2022 relatifs au démarchage téléphonique et nous vous informons qu’à défaut de consentement explicite de votre part, la Mutuelle ne sera pas en mesure de vous recontacter.

Les données à caractère personnel recueillies font l’objet d’un traitement par Solimut Mutuelle de France, conformément à la loi n°78-17 Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifiée, et au règlement européen 2016/679 du 27 avril 2016.
Pour la réalisation de ce traitement, la Mutuelle pourra faire appel à un sous-traitant, lié par contrat, qui présentera les garanties suffisantes afin de répondre aux exigences de sécurité et de confidentialité des données,
ainsi qu'au respect des instructions de traitement définies par la mutuelle.
L’intégralité de la politique de protection des données personnelles mise en place par la Mutuelle peut être consultée à cette adresse. 

Les données à caractère personnel recueillies font l’objet d’un traitement par Solimut Mutuelle de France, conformément à la loi n°78-17 Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifiée, et au règlement européen 2016/679 du 27 avril 2016.
Pour la réalisation de ce traitement, la Mutuelle pourra faire appel à un sous-traitant, lié par contrat, qui présentera les garanties suffisantes afin de répondre aux exigences de sécurité et de confidentialité des données,
ainsi qu'au respect des instructions de traitement définies par la mutuelle.
L’intégralité de la politique de protection des données personnelles mise en place par la Mutuelle peut être consultée à cette adresse.