11 mars 2024

Aide aux personnes âgées : la charge mentale des aidants

Temps de lecture 5 minutes

La charge mentale d'une personne aidante

L’aide aux personnes âgées représente une mission altruiste souvent assumée par des proches, les aidants familiaux. Cependant, derrière cette noble tâche se profile une réalité complexe et souvent méconnue : la charge mentale qui pèse sur les épaules des aidants. Zoom sur la notion de charge mentale, le rôle crucial des aidants familiaux et les défis auxquels ils font face, ainsi que les méthodes essentielles pour préserver leur santé mentale.

Qu’est-ce que la charge mentale ?

La charge mentale des aidants fait référence au poids psychologique et émotionnel spécifique qui découle de leurs multiples responsabilités dans le cadre de l’assistance et aide aux personnes âgées. Les aidants familiaux font face à des défis complexes au-delà des simples aspects physiques des soins. La charge mentale, voire la surcharge mentale, incluent la planification, l’organisation, la coordination des soins de santé, la prise de décisions liées au bien-être de la personne âgée, et la gestion des aspects émotionnels liés au vieillissement. Cette charge mentale peut englober des préoccupations constantes, telles que la surveillance de la santé de la personne âgée, la gestion des rendez-vous médicaux, la compréhension des traitements médicaux, et la navigation des aspects émotionnels, tels que la solitude ou la dépression.

Les aidants familiaux peuvent ressentir un fardeau considérable, car leurs responsabilités ne se limitent pas aux tâches concrètes, mais englobent également les implications émotionnelles et relationnelles liées à l’aide aux personnes âgées. L’aidant, pour permettre un maintien à domicile ou fournir une aide à l’autonomie à la personne âgée dont il a la charge, se retrouve souvent confronté à la dépression et éprouve le besoin de s’engager dans une psychothérapie. La prise en charge par un psychologue peut ainsi s’avérer salvatrice.

Le rôle crucial de l’aidant familial

Le rôle des aidants familiaux est crucial dans le contexte de l’aide à la personne, dépassant largement les tâches matérielles pour englober des dimensions émotionnelles et relationnelles essentielles. Ces aidants jouent un rôle central dans le bien-être global des seniors face à la perte d’autonomie, et leur engagement va bien au-delà des responsabilités courantes.

Dans le cadre de la dépendance de la personne âgée, ils peuvent être confrontés à une variété de tâches, couvrant un large éventail de responsabilités :

  • Soins physiques : aider à la toilette et à l’habillement, préparer les repas, assister dans les déplacements, administrer les médicaments selon les prescriptions médicales ;
  • Coordination des soins de santé : planifier et organiser les rendez-vous médicaux, suivre les traitements médicaux et les recommandations des professionnels de santé ;
  • Soutien émotionnel : offrir une présence et un soutien affectif, gérer le stress et les émotions liés à la maladie ou au vieillissement, encourager les activités sociales et de loisirs pour éviter la dépression ;
  • Gestion des affaires administratives : gérer les aspects financiers et administratifs, y compris les assurances, coordonner les services médicaux et sociaux ; organiser les documents légaux, tels que les procurations ou les directives anticipées ;
  • Gestion des aspects cognitifs : faire face aux changements cognitifs liés à des troubles comme la démence ou la maladie d’Alzheimer, adapter la communication pour répondre aux besoins spécifiques ;
  • Entretien du logement : assurer la sécurité à domicile en adaptant l’environnement pour permettre le maintien à domicile, gérer l’entretien ménager ;
  • Coordination familiale : communiquer avec d’autres membres de la famille pour partager les responsabilités, organiser des relèves pour éviter l’épuisement et la surcharge mentale ;
  • Évaluation et Suivi : surveiller les symptômes ou les changements dans l’état de santé, trouver des solutions adaptatives pour faire face à de nouvelles situations, communiquer efficacement avec les professionnels de la santé pour ajuster les plans de soins.

Aide pour les aidants familiaux : les méthode pour préserver la santé mentale

Pour préserver leur santé mentale, les aidants familiaux peuvent mettre en place différentes méthodes :

  • Déléguer les tâches

Il est essentiel pour les aidants de reconnaître leurs limites et de déléguer certaines tâches à d’autres membres de la famille, amis ou professionnels de la santé afin d’éviter la surcharge mentale, voire la dépression. La collaboration permet de partager la charge mentale et d’assurer une meilleure qualité de vie, autant à la personne âgée qu’à l’aidant.

  • Prendre du temps pour soi

Les aidants doivent impérativement prendre des moments de repos et de détente pour éviter l’épuisement physique et mental. Que ce soit une courte pause pendant la journée ou une journée complète de repos, il est crucial de prendre du temps pour soi afin de recharger ses batteries.

  • Chercher un soutien professionnel

Les professionnels de la santé mentale peuvent jouer un rôle clé dans le soutien des aidants familiaux. La psychothérapie, avec des séances de thérapie individuelle ou familiale, peut aider à gérer le stress et à développer des mécanismes de coping efficaces. Avec Solimut Mutuelle de France , en fonction de votre garantie, vous bénéficiez d’une prise en charge de médecine complémentaire pour consulter notamment un psychologue. C’est d’ailleurs pour cela qu’il est important d’avoir une bonne complémentaire santé.

  • Utiliser les nouvelles technologies

Les outils technologiques peuvent alléger la charge mentale lorsqu’on est une aide aux personnes âgées. Des applications de suivi des médicaments, des dispositifs de surveillance à distance, ou encore des plateformes de coordination des soins peuvent simplifier la gestion quotidienne et être d’une véritable aide pour les aidants.

Les aides pour les aidants familiaux

L’aide aux personnes âgées revêt une importance cruciale dans notre société vieillissante, et il est essentiel de reconnaître également le rôle fondamental des aidants. Dans cette perspective, l’Allocation Journalière du Proche Aidant (AJPA) émerge comme un soutien financier significatif, visant à reconnaître et compenser l’engagement quotidien des personnes dévouées qui veillent sur leurs aînés. Cette allocation offre non seulement une reconnaissance tangible du travail fourni par les aidants, mais elle constitue également une mesure visant à atténuer les charges financières liées à cette responsabilité.

Parallèlement, le droit au répit, inscrit dans le cadre de l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA), représente une avancée majeure. Il permet aux aidants de bénéficier de moments de pause bien mérités, favorisant ainsi leur propre bien-être tout en garantissant une meilleure qualité de soins aux personnes âgées dépendantes.

Ces dispositifs contribuent à établir un équilibre crucial entre le soutien aux aidants et le bien-être des personnes âgées, soulignant l’importance de reconnaître et de valoriser cette dimension humaine au cœur de l’accompagnement et l’aide aux personnes âgées..

Nos dernières actualités

Santé et bien-être

L’impact des réseaux sociaux sur les jeunes : comment cela affecte leur vie quotidienne et leur avenir ?

12 Avr 2024

Temps de lecture 7 minutes

Santé et bien-être

Mutuelle santé famille : quelles sont les meilleures garanties ?

11 Avr 2024

Temps de lecture 5 minutes

Santé et bien-être

Quelle est la meilleure mutuelle pour la famille ?

09 Avr 2024

Temps de lecture 5 minutes

Santé et bien-être

Quel est le prix d’une mutuelle familiale ?

05 Avr 2024

Temps de lecture 5 minutes

icone coeur solimut

Restez informé.e de notre actualité !

Les données à caractère personnel recueillies font l’objet d’un traitement par Solimut Mutuelle de France, conformément à la loi n°78-17 Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifiée, et au règlement européen 2016/679 du 27 avril 2016.
Pour la réalisation de ce traitement, la Mutuelle pourra faire appel à un sous-traitant, lié par contrat, qui présentera les garanties suffisantes afin de répondre aux exigences de sécurité et de confidentialité des données,
ainsi qu'au respect des instructions de traitement définies par la mutuelle.
L’intégralité de la politique de protection des données personnelles mise en place par la Mutuelle peut être consultée à cette adresse. 

Une retraité parraine un proche
Heureuse de sa mutuelle
Adhérent mutuelle Solimut
Un senior ravi de sa mutuelle association
Une etudiante et sa mutuelle

N'attendez plus, rejoignez SOLIMUT MUTUELLE DE FRANCE !

La garantie de l’accès aux soins sans sélection, sans discrimination, sans exclusion quels que soient l'âge, l'état de santé ou le niveau de revenu.

logo coeur solimut 2

Si vous préférez nous joindre,

vous pouvez nous appeler au 0800 13 2000 (de 9h30 à 17h30 du lundi au vendredi)

* Nous vous rappelons que nos appels s’effectuent dans le respect de la loi n° 2021-402 du 8 avril 2021 et du décret n° 2022-34 du 17 janvier 2022 relatifs au démarchage téléphonique et nous vous informons qu’à défaut de consentement explicite de votre part, la Mutuelle ne sera pas en mesure de vous recontacter.

Les données à caractère personnel recueillies font l’objet d’un traitement par Solimut Mutuelle de France, conformément à la loi n°78-17 Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifiée, et au règlement européen 2016/679 du 27 avril 2016.
Pour la réalisation de ce traitement, la Mutuelle pourra faire appel à un sous-traitant, lié par contrat, qui présentera les garanties suffisantes afin de répondre aux exigences de sécurité et de confidentialité des données,
ainsi qu'au respect des instructions de traitement définies par la mutuelle.
L’intégralité de la politique de protection des données personnelles mise en place par la Mutuelle peut être consultée à cette adresse. 

Les données à caractère personnel recueillies font l’objet d’un traitement par Solimut Mutuelle de France, conformément à la loi n°78-17 Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifiée, et au règlement européen 2016/679 du 27 avril 2016.
Pour la réalisation de ce traitement, la Mutuelle pourra faire appel à un sous-traitant, lié par contrat, qui présentera les garanties suffisantes afin de répondre aux exigences de sécurité et de confidentialité des données,
ainsi qu'au respect des instructions de traitement définies par la mutuelle.
L’intégralité de la politique de protection des données personnelles mise en place par la Mutuelle peut être consultée à cette adresse.