30 janvier 2023

Don de moelle osseuse : un geste qui peut sauver des vies

Temps de lecture 5 minutes

Une personne réalise un don de moelle osseuse

Le don de moelle osseuse, tout comme le don du sang, est un geste gratuit, anonyme et volontaire qui peut avoir un impact significatif sur la vie d’une personne. Cet acte altruiste représente une lueur d’espoir pour ceux qui luttent contre des maladies graves du sang, telles que les leucémies, les lymphomes et les myélomes.

L’importance du don de moelle osseuse

La greffe de moelle osseuse est un traitement efficace pour 80 % des pathologies graves du sang, offrant une perspective de guérison pour de nombreuses personnes. Chaque année en France, 2 000 individus ont besoin d’une greffe de moelle osseuse, mais le nombre de donneurs inscrits sur le registre France Greffe de Moelle est insuffisant pour répondre à cette demande croissante. Actuellement, il n’y a que 369 000 donneurs inscrits sur le registre France Greffe de Moelle, c’est bien trop peu pour faire face aux besoins.

Le don de moelle osseuse reste peu connu, surtout parmi les jeunes de 18 à 35 ans, la tranche d’âge la plus recherchée pour les donneurs. Il est crucial de sensibiliser la population à l’importance de ce geste et de dissiper les craintes liées au processus de prélèvement. Une journée nationale dédiée au don de moelle osseuse, le 18 septembre, vise à promouvoir cette cause vitale.

Qu’est-ce qu’une leucémie ?

Avant de comprendre le don de moelle osseuse, il est essentiel de saisir la nature des maladies qu’il vise à traiter. La leucémie est un cancer qui émerge des cellules souches du sang, entraînant une prolifération incontrôlée de cellules anormales dans la moelle osseuse.

Toutes les leucémies prennent naissance dans la moelle osseuse et se caractérisent par une prolifération incontrôlée des cellules d’origine myéloïde ou lymphoïde selon le type de leucémie.
Cette surproduction de globules blancs anormaux envahit la moelle osseuse, empêche les globules blancs normaux d’arriver à leur maturité pour assurer leur rôle. Les globules blancs anormaux finissent par se déverser dans le sang au détriment des globules blancs normaux.

La moelle osseuse, source des cellules du sang

La moelle osseuse est située dans les os longs et les os plats – à ne pas confondre avec la moelle épinière, située dans la colonne vertébrale. Elle renferme des cellules très précieuses, appelées cellules souches hématopoïétiques, qui donnent naissance aux cellules du sang.

La moelle osseuse est le siège de la production des cellules sanguines à l’origine des différentes lignées cellulaires. Deux lignées donneront les futures cellules sanguines : les cellules myéloïdes et les cellules lymphoïdes.
La lignée myéloïde donnera plusieurs types de cellules :

  • Les plaquettes qui contribuent au processus de coagulation du sang ;
  • Les globules rouges qui transportent l’oxygène ;
  • Deux types de globules blancs : les polynucléaires et les monocytes qui jouent un rôle dans le système immunitaire en luttant contre les infections ;
  • La lignée lymphoïde, quant à elle, donnera un autre type de globules blancs : les lymphocytes qui jouent un rôle dans le processus du système immunitaire.

Comment fonctionne le don de moelle osseuse ?

Le don de moelle osseuse est une démarche volontaire nécessitant coopération et engagement. Pour devenir donneur, il faut s’inscrire sur le registre France Greffe de Moelle, remplir certaines conditions de santé, passer par des entretiens et examens médicaux, et accepter de rester disponible en cas de compatibilité avec un receveur.

Qui peut donner ?

Pour donner sa moelle osseuse, il convient d’apparaître sur le registre France Greffe de Moelle. Une inscription possible sous certaines conditions, à savoir :

  • Être en parfaite santé ;
  • Etre âgé de 18 à 35 ans ;
  • Se soumettre à un entretien médical, ainsi qu’à un examen médical comprenant un typage HLA (frottis buccal), consistant à identifier ses antigènes ainsi que des tests biologiques, afin de vérifier son aptitude au don ;
  • Accepter de faire une prise de sang ;
  • S’engager à rester joignable et disponible en cas de compatibilité avec un receveur.

Au-delà de ces conditions, il existe des contre-indications au don de moelle osseuse, à savoir :

  • Affections cardiaques ;
  • Hypertension artérielle ;
  • Affections respiratoires ;
  • Maladies du système nerveux ;
  • Antécédents de cancers ;
  • Affections métaboliques telle que le diabète ou une insuffisance hépatique ;
  • Antécédents de phlébites à répétitions ou d’embolie pulmonaire ;
  • Problèmes dorsolombaires invalidants ;
  • Affections neuromusculaires.


Quel est le procédé ?

Le malade est tout d’abord soigné par les moyens habituels : radiothérapie, chimiothérapie, immunothérapie… En cas d’échec, seule une greffe de moelle osseuse peut sauver le malade.
Il faut alors recourir à un donneur compatible. Dans la fratrie du malade (frère ou sœur), il y a 1 chance sur 4. Dans tous les autres cas : 1 chance sur 1 million.
Il faut être inscrit sur le registre France Greffe de Moelle pour pouvoir avoir une chance d’être appelé un jour. C’est le profil génétique qui détermine la compatibilité

En cas de compatibilité le donneur potentiel est avisé par l’EFS (Etablissement Français du Sang) qui lui demande s’il est toujours d’accord pour donner. Si c’est le cas le processus s’engage. Entre l’appel et le don il se passe entre 1 et 6 mois.
Durant ce laps de temps le malade est mis en situation de recevoir (mise en aplasie, en chambre stérile). Le donneur, lui, subit de nombreux contrôles médicaux pour s’assurer de sa parfaite santé.

Comment se déroule le don de moelle osseuse ?

Le même jour que la greffe. Le don de moelle osseuse n’est pas douloureux. Il existe deux procédés :

  • En cytaphérèse (prise de sang identique à un don de plaquettes) pratique la plus courante (80% des dons). Le principe est un peu le même qu’un don de plaquettes sanguines. Vous recevez un médicament quelques jours avant. Il sert à stimuler la production des cellules de la moelle osseuse et à les faire passer des os vers le sang ;
  • Par prélèvement dans l’os Iliaque (bassin) sous anesthésie générale (1h00) à l’hôpital.

Vous l’aurez compris, augmentez le nombre de donneurs potentiel est indispensable, Solimut Mutuelle de France s’engage pour la prévention et organise souvent des ateliers ou webconférence pour sensibiliser ses adhérents.

Découvrez notre agenda et participez à nos journées prévention !

Nos dernières actualités

Solimut actu

Mondial La Marseillaise à pétanque et Solimut : un partenariat historique

20 Juin 2024

Temps de lecture 3 minutes

Santé et bien-être

Sport et handicap : un défi à relever

18 Juin 2024

Temps de lecture 7 minutes

Prévoyance

Prévoyance hospitalisation : pourquoi souscrire un contrat de prévoyance et quelles garanties choisir ?

13 Juin 2024

Temps de lecture 5 minutes

Prévention

Période estivale : attention aux noyades !

11 Juin 2024

Temps de lecture 3 minutes

icone coeur solimut

Restez informé.e de notre actualité !

Les données à caractère personnel recueillies font l’objet d’un traitement par Solimut Mutuelle de France, conformément à la loi n°78-17 Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifiée, et au règlement européen 2016/679 du 27 avril 2016.
Pour la réalisation de ce traitement, la Mutuelle pourra faire appel à un sous-traitant, lié par contrat, qui présentera les garanties suffisantes afin de répondre aux exigences de sécurité et de confidentialité des données,
ainsi qu'au respect des instructions de traitement définies par la mutuelle.
L’intégralité de la politique de protection des données personnelles mise en place par la Mutuelle peut être consultée à cette adresse. 

Une retraité parraine un proche
Heureuse de sa mutuelle
Adhérent mutuelle Solimut
Un senior ravi de sa mutuelle association
Une etudiante et sa mutuelle

N'attendez plus, rejoignez SOLIMUT MUTUELLE DE FRANCE !

La garantie de l’accès aux soins sans sélection, sans discrimination, sans exclusion quels que soient l'âge, l'état de santé ou le niveau de revenu.

logo coeur solimut 2

Si vous préférez nous joindre,

vous pouvez nous appeler au 0800 13 2000 (de 9h30 à 17h30 du lundi au vendredi)

* Nous vous rappelons que nos appels s’effectuent dans le respect de la loi n° 2021-402 du 8 avril 2021 et du décret n° 2022-34 du 17 janvier 2022 relatifs au démarchage téléphonique et nous vous informons qu’à défaut de consentement explicite de votre part, la Mutuelle ne sera pas en mesure de vous recontacter.

Les données à caractère personnel recueillies font l’objet d’un traitement par Solimut Mutuelle de France, conformément à la loi n°78-17 Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifiée, et au règlement européen 2016/679 du 27 avril 2016.
Pour la réalisation de ce traitement, la Mutuelle pourra faire appel à un sous-traitant, lié par contrat, qui présentera les garanties suffisantes afin de répondre aux exigences de sécurité et de confidentialité des données,
ainsi qu'au respect des instructions de traitement définies par la mutuelle.
L’intégralité de la politique de protection des données personnelles mise en place par la Mutuelle peut être consultée à cette adresse. 

Les données à caractère personnel recueillies font l’objet d’un traitement par Solimut Mutuelle de France, conformément à la loi n°78-17 Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifiée, et au règlement européen 2016/679 du 27 avril 2016.
Pour la réalisation de ce traitement, la Mutuelle pourra faire appel à un sous-traitant, lié par contrat, qui présentera les garanties suffisantes afin de répondre aux exigences de sécurité et de confidentialité des données,
ainsi qu'au respect des instructions de traitement définies par la mutuelle.
L’intégralité de la politique de protection des données personnelles mise en place par la Mutuelle peut être consultée à cette adresse.