18 juin 2024

Sport et handicap : un défi à relever

Temps de lecture 7 minutes

Sport et handicap, un défi à relever

Solimut Mutuelle de France, engagée pour la solidarité envers les plus vulnérables, met l’accent sur le sport et le handicap grâce à ses partenariats. Elle souhaite promouvoir le développement du parasport et l’inclusion sociale des personnes en situation de handicap par le biais du sport.
En cette année olympique, la France accueillera les Jeux Olympiques cet été. Ils seront suivis des Jeux Paralympiques du 28 août au 8 septembre 2024. Pour la première fois, la France sera l’hôte des Jeux Paralympiques d’été à Paris. Cet événement sportif international répond aux enjeux contemporains. Il sera un puissant levier pour promouvoir les bienfaits de l’activité physique pour toutes et tous.

Quelques chiffres sur le sport et le handicap

12 millions de français sont touchés par un handicap, soit 1 personne sur 6. Et 850 000 vivent avec une mobilité réduite.
Parmi ces personnes, 90 % pensent qu’il est nécessaire de pratiquer une activité physique. Mais seulement 54 % pratiquent en effet un sport.
(source : https://handirect.fr/sport-et-handicap-en-chiffres)

Sport, handicap et bien-être

L’exercice physique n’est pas l’apanage d’une catégorie privilégiée. Il s’adresse à tous, sans distinction d’âge, de genre, de capacité physique ou de handicap. En effet, la pratique d’une activité sportive adaptée procure de nombreux avantages aux personnes en situation de handicap, tant sur le plan physique que mental.

Pourquoi le domaine du sport compte peu de personnes handicapées ?

Depuis la loi handicap n° 2005-102 du 11 février 2005 pour l’égalité des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, l’accessibilité de tous les lieux, y compris pour la pratique d’une activité sportive, est obligatoire. Ainsi, chaque citoyen, y compris les personnes en situation de handicap, a droit à la pratique du sport.

Beaucoup de personnes en situation de handicap hésitent à pratiquer une activité physique. Alors que celle-ci peut les aider à éviter l’isolement social et à prévenir les maladies liées à une sédentarité excessive. Parfois, le manque de structures adaptées ou la distance à parcourir depuis leur domicile constitue un obstacle. Souvent, les infrastructures ne sont tout simplement pas adaptées.

Comment favoriser la pratique du sport au quotidien ?

Pour rendre le sport accessible aux personnes en situation de handicap, il est nécessaire de prendre en compte tous les éléments qui composent l’écosystème du sport :

  • Créer et promouvoir des programmes de sport adaptés
  • Améliorer l’accessibilité des infrastructures
  • Rendre accessible les transports
  • Augmenter le financement et les ressources
  • Encourager l’inclusion dans les clubs sportifs traditionnels
  • Sensibiliser et changer les mentalités
  • Développer des programmes de formation adaptés
  • Faciliter l’accès aux infrastructures sportives
  • Utiliser la technologie et l’innovation

Quels sont les bienfaits du sport pour les personnes handicapées ?

Loin d’être incompatible, le sport s’avère être un atout précieux pour les personnes en situation de handicap. En effet, la pratique d’une activité physique adaptée procure de nombreux bénéfices, tant sur le plan physique que mental. Elle permet de lutter contre les effets néfastes de la sédentarité et de l’isolement, tout en favorisant une meilleure estime de soi.

Combattre la sédentarité et ses effets secondaires

La sédentarité est un risque majeur pour la santé, et les personnes handicapées ne sont pas épargnées. La pratique régulière d’un sport adapté permet de contrer ses effets néfastes, tels que l’augmentation du risque de maladies cardio-vasculaires, d’obésité, de diabète et d’ostéoporose. De plus, l’activité physique favorise le maintien de la masse musculaire et osseuse, essentiels pour un bon fonctionnement de l’organisme.

Sortir de l’isolement et favoriser le lien social

Le sport représente également un formidable outil de socialisation pour les personnes handicapées. En participant à des activités sportives collectives ou encadrées, elles ont l’opportunité de rencontrer d’autres personnes, de partager des moments de convivialité et de tisser des liens sociaux. Cela permet de lutter contre l’isolement, un facteur de risque important pour la santé mentale et le bien-être général.

Renforcer l’estime de soi et la confiance en soi

Se dépasser physiquement et relever des défis sportifs procure un sentiment de fierté et de satisfaction, contribuant ainsi à renforcer l’estime de soi et la confiance en ses capacités. De plus, la pratique d’une activité physique permet de se focaliser sur ses points forts et ses réalisations, plutôt que sur ses limitations.

Choisir un programme sportif adapté pour des bénéfices sur-mesure

Il est important de souligner que la pratique sportive doit être adaptée aux besoins et aux capacités de chaque individu. De nombreux sports peuvent être pratiqués en situation de handicap, grâce à des adaptations spécifiques et à un encadrement professionnel qualifié.

Jouir de l’égalité des chances

Un handicap peut restreindre une personne, mais en pratiquant un sport comme tout le monde, une personne handicapée peut aspirer à une vie normale, sans être définie uniquement par son handicap.

Quel sport pratiquer avec un handicap ?

Le sport pour toutes et tous peut être abordé à travers deux voies :

  • Le handisport est le terme générique qui englobe tous les sports pratiqués par des personnes ayant un handicap physique ou sensoriel. Il existe une grande variété de disciplines handisports, adaptées aux différents types de handicaps et aux capacités des pratiquants. Il est régi par la Fédération Française Handisport.
    Sur le plan national, la Fédération Française Handisport (FFH) offre 24 disciplines sportives, qu’elles soient de loisirs ou de compétition. Ces sports se distinguent par leur diversité : sports collectifs, sports d’opposition, sports de précision, activités de plein air, et disciplines mesurables.
  • Le sport adapté est bien plus qu’une simple pratique sportive. En effet, il s’agit d’un ensemble d’activités physiques et sportives adaptées. Elles sont spécialement conçues pour répondre aux besoins des personnes en situation de handicap mental et/ou psychique.
    La Fédération Française du Sport Adapté organise chaque année des manifestations sportives regroupant un peu plus de 90 disciplines. Chacune de ces disciplines sont pratiquées en loisir. Cependant, certaines d’entre elles sont réglementées, car elles peuvent être pratiquées en compétition.

Vous recherchez une structure sportive accessible aux personnes handicapées ?

Utilisez cet outil de recherche proposé par le Ministère chargé des Sports ici

Vous n’avez aucune idée du sport à pratiquer ?

Faites-ce quiz proposé sur le site du Ministère chargé des Sports. Vous avez la possibilité de préciser votre situation de handicap afin de recevoir des suggestions de sports encore mieux adaptées à vos besoins.

Le sport peut-il changer le regard sur le handicap ?

Le sport joue un rôle essentiel dans la manière dont nous percevons le handicap. C’est bien plus qu’une activité physique, car il est un vecteur d’inclusion, de dépassement de soi et de changement de mentalités. Il peut contribuer à changer notre regard :

  • Regard sur soi : La pratique sportive permet aux personnes en situation de handicap de se libérer de l’autocensure et d’appréhender leur propre corps ;
  • Regard des autres : Le sport favorise l’inclusion en encourageant la compréhension et l’acceptation des personnes handicapées ;
  • Renforcement mental : Le sport permet de se définir autrement que par le handicap. Il renforce la confiance en soi et aide à surmonter le regard des autres.

Comment les Jeux Paralympiques contribuent à modifier notre perception du sport et du handicap ?

Les Jeux Paralympiques ont la capacité de modifier notre perception du sport et du handicap. Lorsque nous sommes portés par l’enthousiasme du public et l’émotion des jeux, nous oublions rapidement la situation de handicap pour vivre un spectacle sportif extraordinaire.

De plus, cela a permis d’améliorer les normes dans tous les sports. Les jeux paralympiques inspirent la recherche sur le handicap, avec pour objectif d’améliorer les performances des athlètes. Mais pas seulement, car ces innovations technologiques pourront aussi améliorer le quotidien des personnes en situation de handicap (prothèse intelligente, reconnaissance vocale,…)

Enfin, les Jeux Paralympiques contribuent à changer la perception du handicap en sensibilisant les jeunes générations et en offrant aux athlètes en situation de handicap l’opportunité de se surpasser physiquement et d’atteindre des performances comparables à celles des athlètes olympiques.

Car, au-delà des médailles, l’objectif est de renforcer et d’aller plus loin dans l’offre sportive adaptée en cas de handicap, en ayant notamment davantage de clubs para-accueillants.

Solimut Mutuelle de France s’engage pour le handisport

Le sport s’impose comme un élément essentiel du bien-être des personnes en situation de handicap. Bien plus qu’une simple question de performance physique, il s’agit d’un outil précieux pour améliorer sa santé, favoriser l’inclusion sociale et renforcer son estime de soi.

C’est pourquoi, Solimut Mutuelle de France, qui combat les discriminations et prône l’égalité de traitement pour toutes et tous, met l’accent sur le handicap et le sport à travers ses partenariats et ses coups de coeur :

Nos dernières actualités

Santé et bien-être

Check-list vacances : n’oubliez rien dans votre valise !

16 Juil 2024

Temps de lecture 5 minutes

Santé et bien-être

Mutuelle des agents territoriaux : tout savoir pour bien choisir

10 Juil 2024

Temps de lecture 8 minutes

Santé et bien-être

Sécurité sociale étudiant : tout ce que vous devez savoir sur vos droits

09 Juil 2024

Temps de lecture 6 minutes

Solimut actu

Top départ pour le Tour de l’Ain !

04 Juil 2024

Temps de lecture 4 minutes

icone coeur solimut

Restez informé.e de notre actualité !

Les données à caractère personnel recueillies font l’objet d’un traitement par Solimut Mutuelle de France, conformément à la loi n°78-17 Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifiée, et au règlement européen 2016/679 du 27 avril 2016.
Pour la réalisation de ce traitement, la Mutuelle pourra faire appel à un sous-traitant, lié par contrat, qui présentera les garanties suffisantes afin de répondre aux exigences de sécurité et de confidentialité des données,
ainsi qu'au respect des instructions de traitement définies par la mutuelle.
L’intégralité de la politique de protection des données personnelles mise en place par la Mutuelle peut être consultée à cette adresse. 

Une retraité parraine un proche
Heureuse de sa mutuelle
Adhérent mutuelle Solimut
Un senior ravi de sa mutuelle association
Une etudiante et sa mutuelle

N'attendez plus, rejoignez SOLIMUT MUTUELLE DE FRANCE !

La garantie de l’accès aux soins sans sélection, sans discrimination, sans exclusion quels que soient l'âge, l'état de santé ou le niveau de revenu.

logo coeur solimut 2

Si vous préférez nous joindre,

vous pouvez nous appeler au 0800 13 2000 (de 9h30 à 17h30 du lundi au vendredi)

* Nous vous rappelons que nos appels s’effectuent dans le respect de la loi n° 2021-402 du 8 avril 2021 et du décret n° 2022-34 du 17 janvier 2022 relatifs au démarchage téléphonique et nous vous informons qu’à défaut de consentement explicite de votre part, la Mutuelle ne sera pas en mesure de vous recontacter.

Les données à caractère personnel recueillies font l’objet d’un traitement par Solimut Mutuelle de France, conformément à la loi n°78-17 Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifiée, et au règlement européen 2016/679 du 27 avril 2016.
Pour la réalisation de ce traitement, la Mutuelle pourra faire appel à un sous-traitant, lié par contrat, qui présentera les garanties suffisantes afin de répondre aux exigences de sécurité et de confidentialité des données,
ainsi qu'au respect des instructions de traitement définies par la mutuelle.
L’intégralité de la politique de protection des données personnelles mise en place par la Mutuelle peut être consultée à cette adresse. 

Les données à caractère personnel recueillies font l’objet d’un traitement par Solimut Mutuelle de France, conformément à la loi n°78-17 Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifiée, et au règlement européen 2016/679 du 27 avril 2016.
Pour la réalisation de ce traitement, la Mutuelle pourra faire appel à un sous-traitant, lié par contrat, qui présentera les garanties suffisantes afin de répondre aux exigences de sécurité et de confidentialité des données,
ainsi qu'au respect des instructions de traitement définies par la mutuelle.
L’intégralité de la politique de protection des données personnelles mise en place par la Mutuelle peut être consultée à cette adresse.