6 juillet 2023

Le French Gut : mieux comprendre le microbiote intestinal des Français

Temps de lecture 4 minutes

Le French Gut et le microbiote intestinal

Connaissez-vous « Le French Gut » ? Lancé en septembre 2022, « Le French Gut » est un projet de recherche mené par l’Institut National de Recherche pour l’Agriculture, l’Alimentation et l’Environnement (Inrae) et de l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP). Son but est de mieux connaître le microbiote des Français, notamment pour lutter contre les maladies chroniques.

À terme, 100 000 microbiotes intestinaux vont être passés au crible par des scientifiques pour le projet « Le French Gut ».
Vous pouvez même participer au projet “Le French Gut” et vous inscrire ! Découvrez la marche à suivre pour faire avancer la science du microbiote !

Le French Gut, qu’est-ce que c’est ?

Concrètement, le French Gut vise à collecter les selles ainsi que les données nutritionnelles et cliniques de plus 100 000 volontaires Français.

L’objectif ? Cartographier les microbiotes intestinaux de la population et mieux comprendre leur influence sur la santé. Les chercheurs de l’Inrae et de l’AP-HP étudieront notamment les conséquences de la pollution et des modes de vie (alimentation, sport, stress) sur l’équilibre du microbiote. L’ambition du projet est d’utiliser ces nouvelles informations, pour créer des traitements personnalisés qui amélioreront la santé et réduiront les dépenses liées aux maladies chroniques.

Le microbiote intestinal, qu’est-ce que c’est ?

Constitué de plus de 100 000 milliards de micro-organismes, le microbiote intestinal pèse entre 1,5 et 2 kilos et joue un rôle décisif : il contribue à la digestion et nous protège des infections en stimulant nos défenses (près de 70 % de nos cellules immunitaires se situent dans l’intestin). Le microbiote interagit avec les cellules de la paroi intestinale, mais aussi à distance avec d’autres organes comme le foie ou le cerveau.


Chacun de nous a un microbiote qui lui est propre. On retrouve des souches maternelles dans celui du nouveau-né, qui proviennent du microbiote intestinal et vaginal de la mère. L’équilibre et la constitution des micro-organismes intestinaux se stabilise ensuite vers l’âge de trois ans et se régénère rapidement en fonction des habitudes de vie. Plus l’on a une alimentation équilibrée, plus la flore intestinale sera riche et diversifiée.

Pourquoi étudier le microbiote intestinal ?

Le microbiote est le miroir de notre santé. Une dysbiose (déséquilibre de la flore intestinale) peut réduire l’efficacité du système immunitaire. Les variations du microbiote sont associées à de nombreuses pathologies : le diabète, l’obésité, le cancer, les maladies inflammatoires chroniques intestinales, les troubles neurodéveloppementaux (autisme, bipolarité) et les maladies neurodégénératives (Alzheimer, Parkinson).

Grâce au French Gut, « de nombreuses connaissances scientifiques seront générées, permettant à terme d’aller vers une nutrition préventive personnalisée », explique l’Inrae. « Elles ouvriront également la voie à des diagnostics et des thérapies innovantes, notamment pour lutter contre les maladies chroniques, en augmentation constante et incontrôlée depuis 60 ans. »

Quels sont les premiers résultats ?

Grâce à la phase pilote menée en 2022, certaines données ont déjà pu être relevées, comme notamment :

  • Les volontaires inclus dans le projet French Gut proviennent de différentes régions de France, à l’exception des DROM-COM;
  • Ils sont principalement âgés de 40 à 65 ans, composés en majorité de femmes (60%) ;
  • Les volontaires présentent un IMC médian de 24 ;
  • La majorité des participants résident en milieu urbain (56%) ;
  • 40% des volontaires fument ou ont fumé ;
  • 57% pratiquent une activité physique plus de 3 fois par semaine ;
  • 51% passent plus de 4 heures par jour devant un écran ;
  • Environ 26% des participants souffrent d’au moins une pathologie chronique, les maladies cardiovasculaires étant les plus fréquentes, suivies des pathologies digestives telles que le syndrome de l’intestin irritable (SII), les maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI) et le reflux gastro-œsophagien.

La phase pilote du projet French Gut a permis de valider les outils développés, démontrant ainsi la faisabilité du projet.

Comment participer au projet ?

Pour participer au French Gut, il suffit d’être majeur, en bonne santé, de résider en France métropolitaine et de s’inscrire sur le site lefrenchgut.fr. Une fois votre participation validée, vous devrez remplir un questionnaire qui permettra aux chercheurs d’en savoir plus sur vos habitudes alimentaires, votre état de santé globale et de faire le lien avec votre microbiote intestinal. Toutes vos informations personnelles sont sécurisées sur un serveur certifié « hébergement de données de santé » et vous êtes libre de quitter le projet à tout moment. Vous recevrez ensuite à domicile un kit de collecte de selles à renvoyer dans une enveloppe préaffranchie. Puis vous aurez accès en exclusivité aux avancées du projet, à des webinaires d’experts et au résultat collectif des analyses.

Le lancement du projet Le French Gut a enregistré un vif succès. La phase pilote de 3000 participants a été rapidement atteinte en 2022. Plusieurs appels au recrutement auront lieu d’ici 2027 pour atteindre ensemble les 100 000 participants. Il y aura un appel aux volontaires chaque année, jusqu’en 2027.
Vous pouvez également soutenir le financement du projet Le French Gut en faisant un don sur le site de la microbiome foundation.

Nos dernières actualités

Santé et bien-être

Osez la randonnée : quelques conseils pour bien se lancer

14 Mai 2024

Temps de lecture 7 minutes

Santé et bien-être

Comprendre et prévenir l’hypertension artérielle

10 Mai 2024

Temps de lecture 5 minutes

Santé et bien-être

Méthodes de contraception : comment choisir ?

30 Avr 2024

Temps de lecture 7 minutes

Santé et bien-être

6 raisons d’adopter la téléconsultation

25 Avr 2024

Temps de lecture 4 minutes

icone coeur solimut

Restez informé.e de notre actualité !

Les données à caractère personnel recueillies font l’objet d’un traitement par Solimut Mutuelle de France, conformément à la loi n°78-17 Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifiée, et au règlement européen 2016/679 du 27 avril 2016.
Pour la réalisation de ce traitement, la Mutuelle pourra faire appel à un sous-traitant, lié par contrat, qui présentera les garanties suffisantes afin de répondre aux exigences de sécurité et de confidentialité des données,
ainsi qu'au respect des instructions de traitement définies par la mutuelle.
L’intégralité de la politique de protection des données personnelles mise en place par la Mutuelle peut être consultée à cette adresse. 

Une retraité parraine un proche
Heureuse de sa mutuelle
Adhérent mutuelle Solimut
Un senior ravi de sa mutuelle association
Une etudiante et sa mutuelle

N'attendez plus, rejoignez SOLIMUT MUTUELLE DE FRANCE !

La garantie de l’accès aux soins sans sélection, sans discrimination, sans exclusion quels que soient l'âge, l'état de santé ou le niveau de revenu.

logo coeur solimut 2

Si vous préférez nous joindre,

vous pouvez nous appeler au 0800 13 2000 (de 9h30 à 17h30 du lundi au vendredi)

* Nous vous rappelons que nos appels s’effectuent dans le respect de la loi n° 2021-402 du 8 avril 2021 et du décret n° 2022-34 du 17 janvier 2022 relatifs au démarchage téléphonique et nous vous informons qu’à défaut de consentement explicite de votre part, la Mutuelle ne sera pas en mesure de vous recontacter.

Les données à caractère personnel recueillies font l’objet d’un traitement par Solimut Mutuelle de France, conformément à la loi n°78-17 Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifiée, et au règlement européen 2016/679 du 27 avril 2016.
Pour la réalisation de ce traitement, la Mutuelle pourra faire appel à un sous-traitant, lié par contrat, qui présentera les garanties suffisantes afin de répondre aux exigences de sécurité et de confidentialité des données,
ainsi qu'au respect des instructions de traitement définies par la mutuelle.
L’intégralité de la politique de protection des données personnelles mise en place par la Mutuelle peut être consultée à cette adresse. 

Les données à caractère personnel recueillies font l’objet d’un traitement par Solimut Mutuelle de France, conformément à la loi n°78-17 Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifiée, et au règlement européen 2016/679 du 27 avril 2016.
Pour la réalisation de ce traitement, la Mutuelle pourra faire appel à un sous-traitant, lié par contrat, qui présentera les garanties suffisantes afin de répondre aux exigences de sécurité et de confidentialité des données,
ainsi qu'au respect des instructions de traitement définies par la mutuelle.
L’intégralité de la politique de protection des données personnelles mise en place par la Mutuelle peut être consultée à cette adresse.