5 décembre 2023

La cigarette électronique Puff : un piège pour les ados

Temps de lecture 3 minutes

Une adolescente vapote une cigarette électronique Puff

Sorte de mini-cigarette électronique jetable, la Puff fait un carton auprès des jeunes. Le danger ? Elle contient de la nicotine et peut favoriser l’addiction au tabac chez les enfants et les adolescents.

C’est quoi une cigarette Puff ?

La Puff est une mini cigarette électronique pré-remplie et pré-chargée, à usage unique. Avec ses couleurs attrayantes et son goût sucré (arôme pêche, mangue, « ice cream fraise » ou encore « bubble gum »), la cigarette Puff a tout pour plaire aux adolescents. « J’en ai entendu parler sur Tik Tok », explique Ugo, 14 ans. « Au collège, quelqu’un en vendait à la sortie. Du coup, j’ai essayé. Depuis, j’en fume de temps en temps. »

Commercialisée en 2019 aux Etats-Unis et fin 2021 en France, elle est devenue tendance en France notamment via le réseau social TikTok. La Puff est vendue entre 8€ et 12€ chez le buraliste ou dans les magasins de produits de vapotage.
Loin d’être anodine, elle contient de la nicotine jusqu’à 20 mg/ml. Et bien qu’elle soit interdite aux mineurs, l’on peut facilement s’en procurer dans la rue ou sur Internet. « Nous voyons des enfants de 11-12 ans qui achètent des cigarettes Puff », s’inquiète le professeur Yves Martinet, pneumologue.

La cigarette Puff : nouvelle tendance chez les jeunes

Par son prix attractif, son emballage coloré, ses saveurs sucrées et fruitées, la cigarette Puff est élaborée pour être attirante pour les enfants et les adolescents. Par ailleurs, pour séduire leur jeune clientèle, les revendeurs rivalisent d’originalité. Certains investissent les boutiques de décoration, par exemple en plaçant leurs cigarettes à côté des bougies parfumées. D’autres n’hésitent pas à installer des stands dans les magasins de friandises.
« Nous avons lancé plusieurs enquêtes pour publicité illicite », révèle Amélie Eschenbrenner, juriste auprès du Comité national contre le tabagisme (CNCT). « Il faut savoir que la publicité est formellement interdite pour les produits de vapotage et donc pour les cigarettes Puff. La Direction générale de la santé (DGS) est avertie de tels agissements. »

La cigarette Puff représente un danger pour la santé

La petite sœur de la cigarette électronique, inquiète les autorités sanitaires. Le piège, craignent les spécialistes, est qu’elle amène doucement les jeunes à consommer du tabac. Elle est très facile d’utilisation, discrète (pré-chargée et pré-remplie) et sans les effets indésirables de la cigarette classique (mauvaise odeur, irritation et toux).
La mode du petit tube coloré pourrait même devenir « un véritable problème de santé publique», avertit le Pr Yves Martinet. « Si l’on vapote ce produit pendant plusieurs mois, on a toutes les chances de fumer plus tard et de devenir dépendant à la nicotine. »

De plus, on ne connaît pas précisément la composition de la cigarette Puff. « Elle contient des arômes artificiels et du sucre, dont on ne sait pas encore si la quantité inhalée est nocive pour la santé des jeunes », complète Amélie Eschenbrenner. Plusieurs études sont en cours à ce sujet.
Enfin, la cigarette Puff est également néfaste pour l’environnement. Composée principalement de matières plastiques et d’une pile au lithium, elle est jetée à la poubelle après utilisation et ne se recycle pas.

Quelle est la réglementation en France de la cigarette Puff ?

En France, la vente de cigarettes électroniques est interdite aux mineurs. Pourtant, dans les faits, les adolescents ne semblent pas avoir de mal à se procurer des cigarettes Puff, en vente libre chez les buralistes, sur internet, dans des magasins de vapotage spécialisés ou même dans les grandes surfaces.

Toutefois, en septembre 2023, la Première Ministre, Elisabeth Borne a annoncé l’interdiction de la cigarette électronique jetable à l’horizon 2024. Cette mesure fera partie du nouveau plan national de lutte contre le tabagisme.

Nos dernières actualités

Santé et bien-être

Mutuelle pour les retraités : tout ce qu’il faut savoir !

20 Fév 2024

Temps de lecture 7 minutes

Santé et bien-être

Tout savoir sur la perte d’autonomie

19 Jan 2024

Temps de lecture 6 minutes

Santé et bien-être

Une bonne alimentation pour une bonne santé

12 Jan 2024

Temps de lecture 3 minutes

Santé et bien-être

Quels sont les bienfaits du sauna et hammam ?

18 Déc 2023

Temps de lecture 5 minutes

icone coeur solimut

Restez informé de notre actualité !

Les données à caractère personnel recueillies font l’objet d’un traitement par Solimut Mutuelle de France, conformément à la loi n°78-17 Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifiée, et au règlement européen 2016/679 du 27 avril 2016.
Pour la réalisation de ce traitement, la Mutuelle pourra faire appel à un sous-traitant, lié par contrat, qui présentera les garanties suffisantes afin de répondre aux exigences de sécurité et de confidentialité des données,
ainsi qu'au respect des instructions de traitement définies par la mutuelle.
L’intégralité de la politique de protection des données personnelles mise en place par la Mutuelle peut être consultée à cette adresse. 

Une retraité parraine un proche
Heureuse de sa mutuelle
Adhérent mutuelle Solimut
Un senior ravi de sa mutuelle association
Une etudiante et sa mutuelle

N'attendez plus, rejoignez SOLIMUT MUTUELLE DE FRANCE !

La garantie de l’accès aux soins sans sélection, sans discrimination, sans exclusion quels que soient l'âge, l'état de santé ou le niveau de revenu.

logo coeur solimut 2

Si vous préférez nous joindre,

vous pouvez nous appeler au 0800 13 2000 (de 9h30 à 17h30 du lundi au vendredi)

* Nous vous rappelons que nos appels s’effectuent dans le respect de la loi n° 2021-402 du 8 avril 2021 et du décret n° 2022-34 du 17 janvier 2022 relatifs au démarchage téléphonique et nous vous informons qu’à défaut de consentement explicite de votre part, la Mutuelle ne sera pas en mesure de vous recontacter.

Les données à caractère personnel recueillies font l’objet d’un traitement par Solimut Mutuelle de France, conformément à la loi n°78-17 Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifiée, et au règlement européen 2016/679 du 27 avril 2016.
Pour la réalisation de ce traitement, la Mutuelle pourra faire appel à un sous-traitant, lié par contrat, qui présentera les garanties suffisantes afin de répondre aux exigences de sécurité et de confidentialité des données,
ainsi qu'au respect des instructions de traitement définies par la mutuelle.
L’intégralité de la politique de protection des données personnelles mise en place par la Mutuelle peut être consultée à cette adresse. 

Les données à caractère personnel recueillies font l’objet d’un traitement par Solimut Mutuelle de France, conformément à la loi n°78-17 Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifiée, et au règlement européen 2016/679 du 27 avril 2016.
Pour la réalisation de ce traitement, la Mutuelle pourra faire appel à un sous-traitant, lié par contrat, qui présentera les garanties suffisantes afin de répondre aux exigences de sécurité et de confidentialité des données,
ainsi qu'au respect des instructions de traitement définies par la mutuelle.
L’intégralité de la politique de protection des données personnelles mise en place par la Mutuelle peut être consultée à cette adresse.