2 juillet 2021

Cancer de la peau : protégez-vous du soleil !

Temps de lecture 7 minutes

cancer de la peau, protégez-vous du soleil !

L’exposition aux rayonnements solaires est la cause principale des cancers de la peau. Retrouvez les gestes simples qui permettraient de diminuer l’incidence des cancers et un focus sur les crèmes solaires.

Les premiers rayons de soleil sont enfin arrivés. Les étalages des magasins, pharmacies, parapharmacies se remplissent d’un produit devenu incontournable : la crème solaire. Chaque année, des millions d’euros y sont consacrés. Malgré cela, d’après Institut National des Cancers, 246 nouveaux cas de cancers de la peau sont détectés par jour soit entre 80 et 100 000 nouveaux cas par an en France.
Prévention et dépistage : deux éléments essentiels dans la lutte contre le cancer de la peau

D’après une enquête de santé publique France, les gestes de prévention sont trop peu mis en œuvre.

près de 3 personnes sur 4 déclarent "brûler" lors d'une première exposition,
la pratique de protection la plus fréquente est le port de lunettes de soleil (70%), devant l'évitement des heures les plus ensoleillées (69%) et le port d'un tee-shirt (61%),
seules 4 personnse sur 10 appliquent de la crème toutes les deux heures,

Ces gestes simples qui pourraient diminuer l’incidence des cancers sont malheureusement loin d’être systématique. Il est toujours bon de les rappeler (source santé publique france)

N’oubliez pas de protéger vos enfants

Se protéger du soleil est capital dès le plus jeune âge car les dommages du soleil sur la santé se cumulent avec les années. Prémunir nos enfants du soleil afin qu’ils adoptent de bons gestes, c’est simple grâce au livret « Mikalou sous le soleil » créé par la Mutualité française Occitanie. Ce livret aborde de manière ludique la protection solaire chez les enfants de 0 à 6 ans. Téléchargez le livret.

Pour en savoir plus
Prévention Soleil – Se protéger du soleil, c’est protéger sa santé (prevention-soleil.fr)
Panorama+des+cancers+en+France_2021.pdf
ARC – Brochure cancer PEAU 2018 web.pdf (fondation-arc.org)
Focus sur les crèmes solaires

Nous sommes parfois perdus lorsque nous devons acheter une crème solaire.

Entre enjeu écologique et enjeu de santé publique, comment s’y retrouver et faire son propre avis sur la question ?

On entend souvent parler de composés qui seraient nocifs pour notre santé. Selon une étude franco – américaine publiée le 8 mars 2021 par le CRNS, un filtre organique de protection solaire a été pointé du doigt : l’octocrylène. Cette substance se transformerait en un composé cancérigène et perturbateur endocrinien au sein même du flacon : la benzophénone. Dès son ouverture, la concentration de benzophénone augmenterait rapidement avec le vieillissement du produit. Les données scientifiques accumulées indiquent qu’il pourrait être toxique pour la reproduction, l’environnement et serait un perturbateur métabolique et endocrinien.

Le comité scientifique européen a donné son avis sur l’utilisation de l’OCTOCRYLENE. Il serait sans danger jusqu’à une concentration maximale de 10%, et précise qu’au-delà de ce taux, son utilisation n’est plus sûr. Cependant, certains pays ont appliqué le principe de précaution et retiré l’utilisation de ce produit.

Face à ces rapports anxiogènes, de nombreux français se tournent de plus en plus vers le « DO IT YOURSELF » ou « le faire soi-même ». De nombreux sites internet vous guident dans l’élaboration de vos formules. Cependant, des mesures de sécurité et d’hygiène doivent être scrupuleusement respectées.

Des labels en cosmétiques sont nombreux et peuvent nous guider dans nos achats :

Peu importe le choix de crèmes solaire, la meilleure protection reste de ne pas s’exposer (surtout en milieu de journée) ou la tenue vestimentaire (vêtement, chapeau et lunettes).

Pour en savoir plus
Travaux et implications de l’Anses sur les perturbateurs endocriniens
Rapport Produits Solaires pour les enfants – WECFFRANCE
Avis final du CSSC sur la sécurité de l’OCTOCRYLENE
Pour aller plus loin
Qu’est-ce que les UVA, UVB, UVC ?

L’énergie solaire émet 5% de son rayonnement sous forme d’UV (Ultra-violet) qui se décomposent en 3 catégories : UV-A ; UV-B et UV-C.

Les UV-C ont une longueur d’onde courte, très nocifs. Ils sont filtrés par l’atmosphère.
Les UV-B ont une longueur d’onde moyenne et pénètrent superficiellement la peau. Ils peuvent produire de très fortes quantités de radicaux libres et favoriser les cancers cutanés. Ils sont responsables des coups de soleil et de l’inflammation. De fortes intensités aux UV-B sont également dangereuses pour les yeux.
Les UV-A ont une longueur d’onde courte. Elles favorisent le vieillissement de la peau, l’apparition de rides et des cellules de l’œil. Ils produisent également des radicaux libres très dommageables. Les UV–A contrairement aux UV-B ne sont pas arrêtés par temps nuageux, ni par les vitres. Elles pénètrent dans les couches profondes de l’épiderme et favorisent les cancers de la peau.

Contrairement aux rayonnements infrarouges qui donnent cette sensation de chaleur, les UV ne sont pas perçus par le corps humain. Les UV absorbés par la peau peuvent provoquer des cancers cutanés, dont le mélanome. Il est impératif de bien protéger sa peau et de la surveiller.

Pour ceux qui possèdent beaucoup de grains de beauté, il est important d’être vigilant. Examinez régulièrement vos grains de beauté et faites-les examiner par un médecin : médecin traitant ou dermatologue pour évaluer l’aspect de vos grains de beauté.

Les yeux peuvent également garder des séquelles de leur exposition au soleil. Celui-ci favorise la cataracte (opacification du cristallin) et la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA).
Qu’est-ce que l’Indice de Protection (IP) ou le Facteur de Protection Solaire (FPS ou SPF en anglais) d’une crème solaire ?

Il s’agit d’une unité de mesure internationale d’efficacité de la crème solaire contre les coups de soleil induits par les UV-B. Cet indice nous indique le temps nécessaire avant d’induire un coup de soleil sur notre peau lorsqu’elle est protégée mais également le pourcentage de rayons UV qu’il protège. L’IP ne donne qu’une information partielle sur la protection des UV-A. Il n’existe pas pour le moment d’indice de protection reconnu contre les UV-A.

Un IP   2 arrête 50% des UV
Un IP 15 arrête 93% des UV
Un IP 20 arrête 95% des UV
Un IP 30 arrête 97% des UV
Un IP 50 arrête 98% des UV

Estimation de la durée d’exposition au soleil sans danger :

Prenons l’exemple d’une personne qui prend un coup de soleil au bout de 10 minutes d’exposition. Si elle applique une crème solaire avec un FPS de 15 (10mn x 15 = 150 mn), il lui faudra plus de 2h30 pour avoir un coup de soleil avec la crème solaire. Cependant, les résultats diffèrent en fonction du type de peau et des doses d’UV reçues.

Par conséquent, il est important de bien choisir un indice de protection en fonction de sa couleur de peau et d’appliquer la crème de manière régulière.

Quels filtres anti-UV utilisés ?

Il existe deux types de filtres solaires :

Les filtres chimiques : ils ont la propriété de pénétrer dans la peau et d’absorber les UV. Ils fonctionnent donc de l’intérieur. L’avantage de ces filtres est la texture fluide, ne colle pas et ne laisse pas de traces blanches sur la peau. Par contre, ils sont efficaces au bout de 30 minutes après l’application. Il ne faudra pas mettre la crème juste avant d’aller se baigner. De plus, ces filtres peuvent provoquer des réactions allergiques, peuvent être des perturbateurs endocriniens et avoir un impact écologique important. Sur le site internet https://sauvonsnotrepeau.fr, vous trouverez les 27 filtres solaires autorisés
Les filtres minéraux : il en existe deux : l’oxyde zinc et le dioxyde de titane. Ils agissent comme une barrière sur la peau et réfléchissent les UV. Ils peuvent laisser des traces blanches sur la peau, par contre, ils sont efficaces dès l’application et sont peu allergisant. L’oxyde de zinc est le seul minéral à avoir une protection à large spectre c’est – à – dire UV-A et UV-B. Il y a un point de vigilance quant à l’achat de ce produit, il faudra l’acheter sans nanoparticules et de bonne qualité. L’oxyde de zinc possède d’autres propriétés très intéressantes pour la peau notamment sur le traitement de l’acné ou encore sur les érythèmes fessiers des bébés.

Quelles huiles végétales utilisées ?

Il existe pléthore d’huiles végétales mais à utiliser dans une crème solaire, il est conseillé d’en utiliser des non comédogènes. Des huiles comédogènes signifient qu’elles ont tendance à obstruer les pores de la peau et à favoriser l’apparition des comédons. Les huiles ont été classées par indice de comédogénécité de 0 à 5. Vous trouverez le listing ci-dessous en cliquant sur le lien : Liste des huiles végétales comédogènes – Miss Petits Produits

En cas de peau grasse, mixte, ou d’acné, il est indispensable de choisir une huile végétale non comédogène. Il sera donc conseillé d’utiliser des huiles telles que : l’huile de tournesol, l’huile d’argan, huile d’avocat, le beurre de karité, l’huile de chanvre, l’huile de jojoba,…

Nos dernières actualités

Prévoyance

Prévoyance hospitalisation : pourquoi souscrire un contrat de prévoyance et quelles garanties choisir ?

13 Juin 2024

Temps de lecture 5 minutes

Prévention

Période estivale : attention aux noyades !

11 Juin 2024

Temps de lecture 3 minutes

Prévoyance

Prévoyance obsèques : tout ce qu’il faut savoir

06 Juin 2024

Temps de lecture 5 minutes

Prévoyance

La garantie accident de la vie : une protection essentielle pour votre quotidien

04 Juin 2024

Temps de lecture 6 minutes

icone coeur solimut

Restez informé.e de notre actualité !

Les données à caractère personnel recueillies font l’objet d’un traitement par Solimut Mutuelle de France, conformément à la loi n°78-17 Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifiée, et au règlement européen 2016/679 du 27 avril 2016.
Pour la réalisation de ce traitement, la Mutuelle pourra faire appel à un sous-traitant, lié par contrat, qui présentera les garanties suffisantes afin de répondre aux exigences de sécurité et de confidentialité des données,
ainsi qu'au respect des instructions de traitement définies par la mutuelle.
L’intégralité de la politique de protection des données personnelles mise en place par la Mutuelle peut être consultée à cette adresse. 

Une retraité parraine un proche
Heureuse de sa mutuelle
Adhérent mutuelle Solimut
Un senior ravi de sa mutuelle association
Une etudiante et sa mutuelle

N'attendez plus, rejoignez SOLIMUT MUTUELLE DE FRANCE !

La garantie de l’accès aux soins sans sélection, sans discrimination, sans exclusion quels que soient l'âge, l'état de santé ou le niveau de revenu.

logo coeur solimut 2

Si vous préférez nous joindre,

vous pouvez nous appeler au 0800 13 2000 (de 9h30 à 17h30 du lundi au vendredi)

* Nous vous rappelons que nos appels s’effectuent dans le respect de la loi n° 2021-402 du 8 avril 2021 et du décret n° 2022-34 du 17 janvier 2022 relatifs au démarchage téléphonique et nous vous informons qu’à défaut de consentement explicite de votre part, la Mutuelle ne sera pas en mesure de vous recontacter.

Les données à caractère personnel recueillies font l’objet d’un traitement par Solimut Mutuelle de France, conformément à la loi n°78-17 Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifiée, et au règlement européen 2016/679 du 27 avril 2016.
Pour la réalisation de ce traitement, la Mutuelle pourra faire appel à un sous-traitant, lié par contrat, qui présentera les garanties suffisantes afin de répondre aux exigences de sécurité et de confidentialité des données,
ainsi qu'au respect des instructions de traitement définies par la mutuelle.
L’intégralité de la politique de protection des données personnelles mise en place par la Mutuelle peut être consultée à cette adresse. 

Les données à caractère personnel recueillies font l’objet d’un traitement par Solimut Mutuelle de France, conformément à la loi n°78-17 Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifiée, et au règlement européen 2016/679 du 27 avril 2016.
Pour la réalisation de ce traitement, la Mutuelle pourra faire appel à un sous-traitant, lié par contrat, qui présentera les garanties suffisantes afin de répondre aux exigences de sécurité et de confidentialité des données,
ainsi qu'au respect des instructions de traitement définies par la mutuelle.
L’intégralité de la politique de protection des données personnelles mise en place par la Mutuelle peut être consultée à cette adresse.