28 mars 2020

L’entreprise peut accompagner les aidants familiaux

Temps de lecture 2 minutes

L'entreprise peut accompagner les aidants familliaux

L’entreprise peut aider les salariés qui s’occupent d’un proche en perte d’autonomie ou handicapé. Quelles solutions ?
Publié le 11 janvier 2019

En France, on compte huit millions de personnes qui aident un parent âgé dépendant, ou qui s’occupent d’un enfant handicapé. Depuis 2016, les aidants familiaux ont des droits et l’entreprise peut les soutenir.

Congé de proche aidant

Entré en vigueur en 2016, le congé de proche aidant peut être pris pour souffler un peu. Pour en bénéficier, le salarié doit avoir un an d’ancienneté. Il peut s’arrêter de travailler pendant une période limitée, jusqu’à trois mois, sauf si l’accord collectif d’entreprise ou de branche fixe une durée plus longue. Ce congé peut être renouvelé mais ne doit pas excéder un an sur toute la carrière. De son côté, l’employeur peut refuser le fractionnement des jours de congés (prendre un ou plusieurs jours par ci par là) ou refuser un temps partiel si le salarié le demande.

A noter : le salarié ne bénéficie pas de rémunération pendant cette période.

En revanche, si la personne aidée est bénéficiaire de l’allocation personnalisée d’autonomie (Apa) ou de la prestation de compensation du handicap (Pch), elle peut éventuellement, sous certaines conditions très strictes, rémunérer l’aidant.

Comment s’y prendre ? Le salarié doit faire sa demande, pour que l’entreprise s’organise, au moins un mois avant la date de départ souhaitée. En cas d’urgence (problème de santé de la personne dépendante par exemple), le salarié pourra partir du jour au lendemain mais en fournissant un certificat à l’employeur.

La personne aidée doit être en perte d’autonomie ou présenter un handicap qui l’empêche d’accomplir les actes de la vie quotidienne (toilette, courses…)

Il peut s’agir d’un proche mais aussi d’un voisin (qui réside en France), d’un ami avec lequel les liens sont « étroits et stables », comme le mentionne la loi.

Solidarité entre collègues

Si le salarié ne peut pour des raisons financières prendre le congé du proche aidant, la générosité entre collègue peut s’exercer. Depuis le 15 février 2018, les collègues peuvent faire cadeau de jours de repos. Plus précisément, de Rtt, jours de récupération non pris, de la cinquième semaine de congés payés, et des congés supplémentaires accordés par la convention collective. La loi précise que le don est sans contrepartie et anonyme.

Le dispositif existait déjà pour les parents d’enfants malades. C’est la direction des ressources humaines qui est à même de s’occuper et d’informer les salariés sur ces sujets.

Nos dernières actualités

Solimut actu

Le centre de santé Paul Paret souffle ses 60 bougies !

27 Fév 2024

Temps de lecture 4 minutes

Prévention

Mars bleu : mobilisation contre le cancer colorectal

22 Fév 2024

Temps de lecture 5 minutes

Santé et bien-être

Mutuelle pour les retraités : tout ce qu’il faut savoir !

20 Fév 2024

Temps de lecture 7 minutes

Solimut actu

Fuite de données en lien avec la cyberattaque de Viamedis

09 Fév 2024

Temps de lecture 3 minutes

icone coeur solimut

Restez informé de notre actualité !

Les données à caractère personnel recueillies font l’objet d’un traitement par Solimut Mutuelle de France, conformément à la loi n°78-17 Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifiée, et au règlement européen 2016/679 du 27 avril 2016.
Pour la réalisation de ce traitement, la Mutuelle pourra faire appel à un sous-traitant, lié par contrat, qui présentera les garanties suffisantes afin de répondre aux exigences de sécurité et de confidentialité des données,
ainsi qu'au respect des instructions de traitement définies par la mutuelle.
L’intégralité de la politique de protection des données personnelles mise en place par la Mutuelle peut être consultée à cette adresse. 

Une retraité parraine un proche
Heureuse de sa mutuelle
Adhérent mutuelle Solimut
Un senior ravi de sa mutuelle association
Une etudiante et sa mutuelle

N'attendez plus, rejoignez SOLIMUT MUTUELLE DE FRANCE !

La garantie de l’accès aux soins sans sélection, sans discrimination, sans exclusion quels que soient l'âge, l'état de santé ou le niveau de revenu.

logo coeur solimut 2

Si vous préférez nous joindre,

vous pouvez nous appeler au 0800 13 2000 (de 9h30 à 17h30 du lundi au vendredi)

* Nous vous rappelons que nos appels s’effectuent dans le respect de la loi n° 2021-402 du 8 avril 2021 et du décret n° 2022-34 du 17 janvier 2022 relatifs au démarchage téléphonique et nous vous informons qu’à défaut de consentement explicite de votre part, la Mutuelle ne sera pas en mesure de vous recontacter.

Les données à caractère personnel recueillies font l’objet d’un traitement par Solimut Mutuelle de France, conformément à la loi n°78-17 Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifiée, et au règlement européen 2016/679 du 27 avril 2016.
Pour la réalisation de ce traitement, la Mutuelle pourra faire appel à un sous-traitant, lié par contrat, qui présentera les garanties suffisantes afin de répondre aux exigences de sécurité et de confidentialité des données,
ainsi qu'au respect des instructions de traitement définies par la mutuelle.
L’intégralité de la politique de protection des données personnelles mise en place par la Mutuelle peut être consultée à cette adresse. 

Les données à caractère personnel recueillies font l’objet d’un traitement par Solimut Mutuelle de France, conformément à la loi n°78-17 Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifiée, et au règlement européen 2016/679 du 27 avril 2016.
Pour la réalisation de ce traitement, la Mutuelle pourra faire appel à un sous-traitant, lié par contrat, qui présentera les garanties suffisantes afin de répondre aux exigences de sécurité et de confidentialité des données,
ainsi qu'au respect des instructions de traitement définies par la mutuelle.
L’intégralité de la politique de protection des données personnelles mise en place par la Mutuelle peut être consultée à cette adresse.