Accueil > Solimag > À la une > Une question à Carole HAZE, Présidente de Solimut Mutuelle de France
À la une

Une question à Carole HAZE, Présidente de Solimut Mutuelle de France

Carole HAZE, Présidente de Solimut Mutuelle de France
À la une
Publié le 27 mai 2020

Comment Solimut s’est préparée au déconfinement ?

Pour Solimut, la priorité est la santé de nos adhérents. De trop nombreuses personnes ont renoncé aux soins pendant le confinement pour des raisons que nous comprenons. Mais aujourd’hui il y a urgence car les retards occasionnés par l’interruption des suivis médicaux peuvent être dramatiques pour les patients comme pour nos soignants qui, en plus d’un éventuel retour de l’épidémie, devraient supporter un nouveau choc sanitaire.

Par conséquent, nous avons lancé une campagne de communication à destination de nos adhérents et du grand public pour rassurer sur le respect des conditions sanitaires dans nos centres de santé mutualistes et pour sensibiliser à l’importance de reprendre au plus vite son suivi médical.

Concernant notre reprise d’activité, il est primordial que celle-ci se déroule en respectant les conditions de sécurité les plus strictes. Nos équipes ont travaillé d’arrache-pied pour sécuriser nos agences et nos locaux et protéger nos salariés et nos adhérents. Cette reprise n’a pas été simple à organiser au vu des disparités de situations entre nos salariés : avec ou sans enfants, reprise de l’enseignement ou non, facilités ou difficultés avec le télétravail, etc. Celles et ceux qui le souhaitent ont pu revenir travailler physiquement dès le 11 mai, mais nous maintenons le télétravail a minima jusqu’au 31 mai. Le gouvernement a décidé de passer les salariés en arrêts de travail pour garde d’enfants en chômage partiel. Nous avons décidé de maintenir leur rémunération à 100% jusqu’à la fin du mois de mai.

Nous allons rouvrir progressivement certaines agences à partir du 18 mai, en fonction de l’évolution de la cartographie sanitaire gouvernementale. Nos adhérents seront informés en temps réel de l’ouverture de l’agence la plus proche de chez eux. Pour éviter qu’il y ait une trop forte affluence dans nos lieux d’accueil, nous avons mis en place un système de prise de rendez-vous et nous continuons par ailleurs à assurer par mail et par téléphone nos relations avec nos adhérents.

Noter l'article

(0 vote(s))

Commentaires

Besoin d’aide ?
Je m'appelle Lucie, je suis ici pour répondre à vos questions.

Me rappeler Questions/Réponses
Besoin d'aide