Accueil > Solimag > Solimut mutuelle actu > Reste à charge 0 : « Nous voulons faire preuve de pédagogie »
À la une

Reste à charge 0 : « Nous voulons faire preuve de pédagogie »

Gina Pulselli Solimut Mutuelle de France
À la une
Dès le 1er janvier 2020, la réforme du reste à charge zéro sera effective. Solimut propose d’accompagner ses entreprises clientes dans ce changement réglementaire. Gina Pulselli, chargée d’affaires Solimut dans les Alpes-Maritimes, nous en dit plus.
Publié le 4 septembre 2019

Pouvez-vous nous expliquer les enjeux de cette réforme pour les entreprises adhérentes d’un contrat collectif complémentaire santé ?

La réforme dite du « Reste à charge zéro » a pour objectif de réduire le reste à charge des adhérents sur les dépenses d’optique en 2020, d'audioprothèse en 2021 et sur les soins dentaires jusqu’en 2023. Cette nouvelle réglementation implique de nombreux changements dans les contrats responsables, avec de nouveaux prix limites de vente pour l’optique, la revalorisation des bases de remboursements etc. Cela impactera les garanties des contrats individuels et collectifs complémentaire santé et donc les adhérents.

 

Face à ces changements, Solimut veut accompagner ses adhérents entreprises… 

Au-delà de la mise en conformité légale, nous avons le souhait de faire preuve de pédagogie auprès nos adhérents entreprises, notamment les petites et moyennes entreprises, qui n’ont pas toujours toutes les ressources juridiques et RH pour traiter de ces sujets. Sachant que ces services seront sollicités par les salariés, en quête d’informations et de réponses sur cette réforme.

 

En quoi consistera cet accompagnement ?

Prenons un exemple. A partir de janvier, pour des soins dentaires les personnes n’auront plus un seul devis mais plusieurs : un devis pour un niveau de garantie Reste à charge zéro, un devis pour des dépenses maîtrisées et un devis honoraires libres. C’est ce type de changement, comme le nouveau tableau des garanties, que nous allons expliquer aux entreprises. Et ce dès le mois de septembre. Nous allons appeler un à un nos adhérents entreprises après l’envoi des avenants à leur contrat collectif. Nous nous déplacerons dans ces entreprises, pour aller à la rencontre des salariés, organiser des réunions d’informations… Et puis, nous répondrons à toutes les questions des entreprises, notamment au moment de la mise en place effective de ces nouveaux contrats dès le 1er janvier 2020.

 

Comment Solimut s’est préparée ?

Nous avons travaillé nos nouvelles offres. Aujourd’hui, elles sont prêtes à être commercialisées, même si nous attendons encore les résultats des négociations des partenaires sociaux au niveau des branches par exemple. Le service marketing a édité des plaquettes présentant les nouvelles garanties de manière simplifiée, conformément à la réglementation. De son côté, l’équipe commerciale a été formée pour pouvoir accompagner au mieux son portefeuille adhérents. Et déjà, des rendez-vous avec des entreprises ont été pris. Tout cet accompagnement se fera progressivement entre la fin d’année et tout au long de l’année 2020 quand le dispositif sera effectivement mis en place.

 

Noter l'article

(0 vote(s))

Commentaires

Besoin d’aide ?
Je m'appelle Lucie, je suis ici pour répondre à vos questions.

Me rappeler Questions/Réponses
Besoin d'aide