Accueil > Solimag > Solimut mutuelle actu > Investir le débat public sur les inégalités en santé
À la une

Investir le débat public sur les inégalités en santé

Conférence Nationale des Mutuelles de France
À la une
Dans le cadre de son engagement mutualiste, Solimut Mutuelle de France a participé à la Conférence Nationale des Mutuelles de France, le 17 mai dernier. A quelques semaines des élections législatives, la fédération a rappelé l’importance de porter à la connaissance de tous les problématiques soulevées par notre système de santé.
Publié le 23 mai 2022

« Le mouvement mutualiste est un acteur de la transformation sociale. Et de ce fait, nous agissons pour faire évoluer le système », a précisé Carole Hazé, vice-présidente des Mutuelles de France, le 17 mai à Charenton-le-Pont (Val-de-Marne), lors de la dernière Conférence Nationale de la Fédération.

Devant les représentants de 80 groupements mutualistes, Carole Hazé, qui est également présidente de Solimut Mutuelle de France, l’une des mutuelles de la Fédération des Mutuelles de France (FMF), a tout d’abord insisté sur le contexte de l’événement. Cette conférence a volontairement été organisée quelques temps après la présidentielle et juste avant les élections législatives. L’objectif : rappeler l’importance de porter à la connaissance du public les grandes problématiques en matière d’accès aux soins. Notamment par le biais de communications officielles de la FMF, mais aussi d’actions de sensibilisation auprès des élus locaux et des candidats aux législatives.

Intérêt général

De son côté, Malik Salemkour, président de la Ligue des droits de l'homme, partenaire des Mutuelles de France, a insisté sur la nécessité d’investir le débat citoyen sur les inégalités, en particulier dans le domaine de la santé. « C’est le moment pour le monde de la mutualité, comme pour tous ceux travaillant dans l’intérêt général et porteurs d’un projet collectif, de reprendre le chemin de l'espace public. » Par les témoignages des adhérents de leurs mutuelles ou des patients de leurs centres de santé et des services de soins mutualistes, les participants ont fait le même constat sur les difficultés de notre système de soins.

Jean-Paul Benoit, président des Mutuelles de France, en a résumé les principaux écueils : « La situation à l’hôpital est explosive. Les personnels sont en grande souffrance et le Ségur de la santé n’a pas suffi à revaloriser ces métiers. Aujourd’hui, même les services d’urgences sont en train de fermer. Par ailleurs, plus de six millions de personnes n’ont toujours pas de médecin traitant. Parmi elles, il y a 600 000 patients en affection longue durée (ALD). Leur espérance de vie est menacée par un défaut d’organisation de la médecine de premier recours. »

Cette conférence a été l’occasion de rappeler les propositions concrètes formulées par la fédération pour lutter contre ces inégalités en santé (lasanteestundroit.fr). Et pour garantir un accès aux soins réellement généralisé.

 

Un engagement militant mutualisé au sein des Mutuelles de France

En tant qu’organisme non-lucratif, Solimut Mutuelle de France ne rétribue pas d’actionnaires mais alloue ses excédents à des opérations de prévoyance, d'actions solidaires, de prévention et d’éducation à la santé. Ces actions s’inscrivent dans son engagement mutualiste historique. Et pour mener à bien ces missions militantes, Solimut est notamment membre des Mutuelles de France. Une fédération de 80 groupements mutualistes, qui œuvre pour un droit à la santé pour tous.

Noter l'article

(3 vote(s))

Commentaires

Besoin d’aide ?
Je m'appelle Lucie, je suis ici pour répondre à vos questions.

Me rappeler Questions/Réponses
Besoin d'aide