Accueil > Solimag > Quizz > Connaissez-vous toutes les vertus de la vitamine D ?
Prévention et bien être

Connaissez-vous toutes les vertus de la vitamine D ?

Prévention et bien être
Non seulement les personnes âgées et les femmes enceintes manqueraient de Vitamine D mais aussi une grande majorité des Français. C’est l’Académie nationale de médecine qui l’affirme. Cette déficience de plus en plus chronique, qui peut être transmise de la mère à l’enfant, aurait des impacts nombreux sur la santé : système osseux, hypertension artérielle, maladies de la peau et infectieuses. "Musclez" vos connaissances sur le sujet !
Publié le 17 mars 2017

VRAI OU FAUX ?

1/5 : La déficience en vitamine D a des conséquences uniquement sur le système osseux

Bonne réponse : Faux

La vitamine D joue un rôle prépondérant dans le métabolisme phosphocalcique : absorption intestinale du calcium et fixation du calcium dans l’os. Une déficience en vitamine D peut entraîner un rachitisme chez l’enfant et une ostéopénie chez l’adulte, mais d’autres problèmes de santé pourraient être corrélés à cette situation :

 

  • ostéoporose.
  • maladie cardiaque.
  • hypertension.
  • maladies auto-immunes.
  • cancer (colon, sein, prostate).
  • dépression.
  • fatigue & douleur chronique.

Les manifestations d’une déficience profonde en vitamine D sont les suivantes : douleur en bas du dos, faiblesse et douleurs musculaires, douleurs osseuses pulsatiles obtenues suite à une pression exercée sur le sternum et le tibia.
Lire aussi : les risques d’une déficience en vitamine D 

2/5 : Les personnes âgées sont davantage susceptibles de présenter une déficience en vitamine D.

Bonne réponse : Vrai

Si les personnes âgées de plus de 60 ans - et tout particulièrement celles placées en institution ou ne quittant plus guère leur domicile - représentent un groupe à risque en déficit en vitamine D, elles ne sont pas les seules. Ajoutons aussi les femmes enceintes, allaitantes et ménopausées, les individus atteints d’ostéoporose, les patients présentant une insuffisance rénale chronique, les patients obèses, diabétiques, ceux souffrant d’hypertension artérielle ou atteints d’une maladie auto-immune, etc. Si vous faites partie d’un de ces groupes, n’hésitez pas à demander à votre médecin de vous prescrire un test sanguin de la vitamine D.

- Étude nationale nutrition santé (ENNS) : 80,1 % des adultes présentent une insuffisance

Comment interpréter votre test sanguin

3/5 : La vitamine D est apportée essentiellement par le soleil (90 %).

Bonne réponse : Vrai

Le reste, soit moins de 10 % provient de l’alimentation (poissons gras, huile de foie de morue, jaunes d’œuf bio, abats, huitres, crevettes,…). S’exposer au soleil, en sécurité, sans faire rougir la peau est donc important pour fabriquer et stocker de la vitamine D. Rappelons qu’il existe un risque de cancer de la peau à trop vouloir abuser du soleil ou des cabines de bronzage. Plus une peau est bronzée, moins vite elle fabrique de vitamine D. L’idéal est de s’exposer entre avril et septembre quelques minutes par jour (5 mn peuvent suffire) entre 12 h et 16 h (heure légale d’été) sans jamais tomber dans le rouge et en observant deux conditions : se dévêtir au moins jambes et bras et éviter toute crème solaire à ce moment. En effet, les crèmes solaires bloquent la production cutanée de Vitamine D.
Connaître le métabolisme de la vitamine D

4/5 : Il n’est pas possible de suppléer à une déficience chronique en vitamine D.

Bonne réponse : Faux

A l’heure actuelle, la vitamine D est le nutriment dont nous manquons le plus, parfois même dès la naissance puisqu’il y a transmission de la mère à l’enfant. Il est possible de retrouver un taux normal en changeant certaines habitudes de notre mode de vie :

Montant par bénéficiaire selon la tranche d’âge :

- s’exposer au soleil comme expliqué dans l’affirmation précédente.

- prendre si besoin des compléments de vitamine D.

- avoir une alimentation avec des aliments riches en vitamine D (poissons gras, huile de foie de morue…).

Mais attention : l’alimentation seule ne couvrira jamais vos besoins journaliers en vitamine D.

5/5 : Déficience en vitamine D et grippes hivernales ont un lien.

Bonne réponse : Vrai

Comme nous l’avons expliqué précédemment, c’est le rayonnement ultraviolet qui permet la synthèse de la vitamine D au niveau de la peau. En hiver, ce manque de soleil sous nos latitudes engendre de véritables carences en vitamine D et par conséquent, des épidémies plus fréquentes de grippe (la vitamine D améliore la réponse du système immunitaire). Plusieurs études publiées en 2010 (Sabetta, PLos ONE, 2010 Jun, Urashima, Am J of Clin Nutr, 2010 Mar) ont montré :

- que les personnes dont le taux sérique était supérieur ou égal à 38 ng/ml étaient mieux protégées de la grippe et des infections virales respiratoires.

- que les personnes ayant bénéficié d’une supplémentation en vitamine D diminuaient de 42 % le risque de grippe.

Commentaires

Besoin d’aide ?
Je m'appelle Lucie, je suis ici pour répondre à vos questions.

Me rappeler Questions/Réponses
Besoin d'aide