Accueil > Solimag > Lettre de la présidente de Solimut Mutuelle de France
À la une

Lettre de la présidente de Solimut Mutuelle de France

À la une
Carole Hazé, présidente de Solimut Mutuelle de France s'adresse aux adhérents de notre mutuelle dans ce courrier.
Publié le 17 janvier 2019

 

Téléchargez la lettre (format PDF)

Madame, Monsieur, Cher(e) adhérent(e) mutualiste,

 

 

De nombreux médias se sont fait, ces dernières semaines, le relais des interrogations portées par le gouvernement sur l’évolution des cotisations des mutuelles en 2019. L’exécutif accuse le mouvement mutualiste de compromettre sa politique et de ne pas vouloir répondre à la demande de justice sociale et de réduction des inégalités exprimées fortement au travers du mouvement des « gilets jaunes ».  Je m’adresse à vous pour contribuer à éclaircir ce débat nécessaire mais rendu confus.

 

Les cotisations mutualistes sont calculées en fonction des prestations réelles qu’elles couvrent, en complément de la Sécurité sociale.

Or, nous sommes confrontés, depuis plusieurs années, à un désengagement régulier de la Sécurité sociale et à un alourdissement considérable de la prise en charge par les organismes complémentaires santé.

 

Au-delà de l’évolution « naturelle » des dépenses de santé, qui est en moyenne du double de l’inflation, l’Etat a augmenté la participation des patients à certains actes médicaux. L’an dernier, le forfait hospitalier journalier est passé de 18€ à 20€ (+11%). Cette année, le forfait pour soins coûteux - les soins médicaux les plus lourds pour les maladies les plus graves - est passé de 18€ à 24€ (+33%). Ces forfaits sont remboursés par les mutuelles. Ces mesures injustes sont une manière de réduire les dépenses de la Sécurité sociale par un transfert du coût de ces actes sur les mutuelles et, par conséquent, sur vos cotisations.

De plus, l’Etat a décidé de s’exempter, cette année, de son obligation de compenser dans le budget de la Sécurité sociale le manque de recettes provoqué par les exonérations de cotisations sociales, qu’il a lui-même décidées. Cette mesure fait peser le risque de nouveaux déremboursements dès l’année prochaine.

 

La mutualité ne connait aucun magicien créant de l’argent. Le projet mutualiste de porter le droit à la santé pour tous s’appuie sur un principe déjà ancien et pourtant très actuel. Il consiste à mettre ensemble de l’argent en commun, vos cotisations, pour faire face, ensemble, à ce risque universel et aléatoire auquel chacun est confronté, la maladie.

 

D’autre part, comme je le soulignais dans ma précédente lettre, les cotisations mutualistes, vos cotisations, sont de plus en plus taxées, créant un impôt indirect sur la santé des citoyens. En moins de 10 ans, les taxes ont littéralement flambé, augmentant de 700 %. La dernière mesure de l’actuel gouvernement conduit à fiscaliser la contribution des mutuelles au forfait médecin traitant et augmente le niveau de taxation des cotisations mutualistes à plus de 14 % ; soit l’équivalent de 2 mois de vos cotisations !

 

Le restant est intégralement utilisé pour :

  • prendre en charge les remboursements d’actes et de produits médicaux, les frais d’hospitalisation, dentaires, d’optique … en complément de la Sécurité sociale ;
  • mener des actions de prévention et de promotion de la santé ;
  • contribuer au développement des services de soins et d’accompagnement mutualistes ;
  • vous proposer les meilleurs services.

 

Dès lors, il y a deux moyens simples de défendre votre pouvoir d’achat :

  • supprimer les taxes sur vos cotisations mutualistes ;
  • promouvoir une Sécurité sociale de haut niveau.

 

Ce sont les exigences de Solimut Mutuelle de France et nous restons, plus que jamais, mobilisés en ce sens. Nous sommes une entreprise de l’Economie sociale et solidaire à but non lucratif. Nous n’avons aucun excédent à réaliser aux bénéfices d’actionnaires que nous n’avons pas. Nous portons un projet de société solidaire pour permettre à chacun d’accéder au droit à se soigner correctement et de préserver sa santé.

 

La mutuelle va se mobiliser pour que l’accès aux soins de tous soit effectivement pris en compte dans la concertation nationale lancée par le gouvernement. Nous allons également organiser des temps d’échanges pour venir à votre rencontre et répondre à vos questions.

Comme toujours, les militants et les équipes de Solimut Mutuelle de France sont à votre écoute et à vos côtés.

Si vous rencontrez des difficultés, n’hésitez pas à nous contacter, nous examinerons comment nous pouvons vous accompagner au mieux.

 

Recevez, Madame, Monsieur, cher(e) adhérent(e), mes sentiments mutualistes les plus sincères.

 

La présidente,

Carole HAZÉ

 

Noter l'article

(173 vote(s))

Commentaires

#12c/ Lucie, community manager 24-01-2019
Bonjour,
Merci de votre contribution à un débat qui nous tient à cœur. Permettez-moi un rectificatif qui a son importance. Solimut Mutuelle de France n’est pas membre de la Fédération Française des Assurances. C’est une mutuelle régie par le code de la mutualité adhérente à la fédération des Mutuelles de France http://www.mutuelles-de-france.fr/ et à la fédération de la Mutualité Française https://www.mutualite.fr/.C’est important car une mutuelle n’est pas une assurance. Beaucoup de choses nous séparent et en particulier nos valeurs de solidarité. Chez nous pas d’actionnaires, nos bénéfices retournent à nos adhérents. Une petite vidéo vous aidera à mieux nous connaitre https://www.youtube.com/watch?v=2XC1vzjwfjw&feature=youtu.be Cette information a toute son importance car elle permet de rappeler que les seules ressources des mutuelles sont les cotisations de leurs adhérents. Tous les transferts de charges qu’elles subissent ont des répercutions automatiques sur les cotisations. Beaucoup se sont exprimés à propos du « 100% santé » et certains se sont engagés à ne pas faire subir à leurs adhérents de nouvelles augmentations. Mais bien d’autres charges ont pesé sur les mutuelles en 2018 et elles sont venues s’ajouter aux précédentes. Quand les mutuelles sont taxées comme de simples produits de consommation courante, quand le forfait hospitalier augmente, quand la réglementation les contraint, leurs adhérents sont pénalisés. Solimut Mutuelle de France œuvre sans cesse et depuis toujours pour défendre l’intérêt de ceux qui nous ont fait confiance. C’est encore le cas et le sera plus que jamais en 2019. Vous pouvez compter sur nous.
#12b/ pinouche78 23-01-2019
Bonjour Madame la Présidente
En effet une sécurité sociale plus cohérente serait beaucoup plus juste. Mon ALD m'a été refusée pour des problèmes de tension et cardiaque dans mon malheur une autre pathologie entrer dans les 100%. Comme vous le dites, Mme vous ne pouvez sortir une baguette magique que le gouvernement prenne ses responsabilité au lieu de jeter de la poudre de perlinpinpin aux yeux des gens mais n'ayez crainte vos adhérents ont compris. Enfin j'espère.
#12a/ stdlind 23-01-2019
Suite à la lecture de la lettre de Madame, je souhaiterais apporter les précisions suivantes qui ne sont pas que : "de nombreux médias qui se sont fait, ces dernières semaines, le relais des interrogations portées par le gouvernement sur les cotisations des mutuelles en 2019". Dans la lettre, je n'ai vu aucun passage sur un évènement qui devrait intéresser les adhérents des mutuelles de santé.
Effectivement, Sur convocation des représentants des Fédérations des assurances de France à l'initiative du président de la République et des ministres concernés, les médias, ont aussi rendu compte de cette réunion tenu à l'Elysée le 18/12/2018.
A l'issue de cette-ci, M. Bernard Spitz, président de la Fédération Française de l'assurance, déclarait sur le perron de l'Elysée : "Il ne sera procédé à aucune augmentation de tarif liée à la réforme du 100 % santé pour l'année 2019. Les acteurs qui auraient anticipé une telle évolution s'engagent à la corriger".
Pour confirmer cette déclaration, vous trouverez ci-dessous la copie du communiqué de la Fédération Française de l'Assurance du 20/12/2018 qui en fixe toutes les modalités.
Madame la Présidente, pourrait-elle préciser à ses adhérents la position de Solimut Mutuelle de France quant aux engagements pris au plus haut sommet de l'état par les représentants nationaux de la branche.
Pour information, l'historique de mes cotisations et le suivant : 171.82 € en 2017, 182.14 € en 2018 et 200.16 € en 2019. Cela représente tout de même la bagatelle d'une hausse de 6 % en 2018 et 10.5 % en 2019. Excusez du peu !... Ce qui fait à ce jour pour mon épouse et moi 2403.42 €/an de cotisation, ce n'est pas rien…
Si j'ajoute à ce poste le montant du hold-up des pensions de retraite du 01/01/2018, CSG oblige !... de 119.71 €/mois, la perte de pouvoir d'achat uniquement pour ces 2 postes s'élève à 137.73 €/mois.
C'est absolument insoutenable, voire révoltant. Je ne parle pas ici de tous les autres postes qui ont fait l'objet de hausses bien au-delà du coût de la vie.
Madame la Présidente, pense-t-elle que ces adhérents pourront supporter indéfiniment de telles hausses, de telles pratiques sociales, sans conséquence pour toutes les parties. Bien que je puisse comprendre l'argumentaire développé dans la lettre, après avoir payé ma cotisation, je n'ai plus d'autre alternative que me soucier en priorité de mes intérêts pour le paiement de toutes mes autres charges. Malheureusement, aujourd'hui, c'est devenu un combat permanent, de la même façon que le vôtre doit être, j'en suis convaincu, avec l'aide des fédérations nationales, la défense des intérêts de vos adhérents. C'était l'objectif de la réunion du 18/12/2018 et j'en profite pour en féliciter tous les participants pour les résultats obtenus.


Les complémentaires santé s’engagent
20/12/2018
Les complémentaires santé adhérentes à la Fédération Française de l’Assurance ont décidé de marquer leur solidarité envers leurs assurés dans le contexte d’urgence économique et sociale.
1/ Elles s’engagent ainsi sur des mesures immédiates et concrètes pour le pouvoir d’achat des Français :
• Il ne sera procédé à aucune augmentation de tarif liée à la réforme du « 100 % santé » pour l’année 2019. Les acteurs qui auraient anticipé une telle évolution s’engagent à la corriger.

• Les complémentaires santé contraindront leurs frais de gestion dès 2019 : il ne sera procédé à aucune augmentation de taux à ce titre pour l’an prochain.

• Elles s’engagent, à titre exceptionnel, à reverser intégralement les augmentations tarifaires prévues en 2019 sur leurs contrats de base, qui bénéficient au total en France à plus de 5 millions d’assurés. Chaque opérateur choisira les modalités à mettre en œuvre pour cette compensation.
Pour la mise en place effective de ces dispositions, les organisations de complémentaires santé procéderont par voie de recommandation auprès de leurs membres dans les plus brefs délais. L’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (ACPR) est compétente pour veiller à leur bonne application.

2/ Outre ces mesures immédiates de solidarité, les complémentaires santé proposent également d’engager une réflexion de moyen terme sur l’amélioration de l’offre de soin :
• Elles proposeront aux pouvoirs publics une réflexion quant à l’accélération de la mise en œuvre de la réforme « 100 % santé » au cours de l’année 2019.

• Elles souhaitent contribuer à l’amélioration du fonctionnement de l’Aide à la complémentaire santé (ACS) afin que nos concitoyens aux revenus les plus modestes puissent y accéder plus largement puisqu’environ 65 % des Français éligibles à l’ACS n’utilisent pas cette faculté.

• D’une façon plus générale, une meilleure coopération entre l’Assurance Maladie Obligatoire et les assureurs complémentaires doit être recherchée. Les organismes complémentaires peuvent en effet apporter beaucoup à nos concitoyens : actions de prévention, éducation thérapeutique, etc.
Bernard Spitz, président de la Fédération Française de l’Assurance, a indiqué : « Dans les circonstances exceptionnelles que nous vivons, la principale préoccupation des assureurs santé est de veiller à la qualité du service rendu aux Français dans un esprit de réforme et de responsabilité. Notre objectif est d’assurer les meilleurs soins possibles au plus grand nombre ».
#127/ AMBROIZE 21-01-2019
Merci Madame la Présidente pour cette belle lettre.
Ce gouvernement qui poursuit et accentue l'étranglement de la Sécurité Sociale à coup d'exonérations patronales a l'immense culot de faire porter la responsabilité aux mutuelles condamnées à courir après les déremboursements de plus en plus nombreux c'est à, dire à compenser les carences de la Sécurité Sociale organisées par le gouvernement et son parlement servile et à payer des taxes alors que le patronat qui fait de plus en plus de bénéfices en paye de moins en moins.
#126/ Aline 21-01-2019
Bonjour, au final, c est l assuré qui voit sa cotisation augmentée et ses remboursements diminués…..
#125/ miro 21-01-2019
C est surtout une question.:tenez vous compte dans vos cotisation les personnes prises au 100/100 ????? beaucoup aimeraient avoir une reponse MERCI !!!
#124/ SergeC 06 21-01-2019
Bonjour, merci pour votre engagement permanent et de votre esprit mutualiste à défendre les intérêts de vos adhérents face à un gouvernement nourrissant ses budgets sur le dos des contribuables. Belle journée; Cordialement
#123/ JCC42 19-01-2019
Madame la Présidente, BRAVO..! Pour votre réaction et votre courrier qui relevé du bon sens, rappelant les racines du sociétariat MUTUALISTE bien souvent oubliés les représentants gestionnaires que nous avons désignés. En effet, dans le passé, le Président des Mutuelles de France, déclarait à la Télévisée, que les frais globaux de promotions, communication, publicité, etc., dans les budgets des Mutuelles de France, seraient, en moyenne, de 30%...? Ainsi nous voyons des sommes mutualistes pharamineuses dépensées par certaines Mutuelles; en courses de formules un de la Mer; Stades, Sports Pro., etc. Autant de sommes qui doivent légitimement revenir équitablement aux bénéfice des mutualistes adhérents injustement spoliés. Pouvez-vous, Madame la Présidente, nous rassurer sur la bonne gestion en père de famille de notre SOLIMUT, sur ce sujet. Mon petit doigt me dit que nous seront, ou sommes déjà, avalés par la Bling! Bling! MATMUT qui est l'exemple même à ne pas faire. Il est parfois indispensable de rappeler le sens du mot: MUTUALITE: "Système de SOLIDARITE entre les membres d'un groupe, à base d'entraide mutuelle". (Dico. LAROUSSE). Bon courage! Votre adhérents Respectueux.
#121/ janilaure 19-01-2019
LA QUESTION DE "#0m/ paul sanchez 18-01-2019 :-N'est il pas possible de ne pas augmenter ceux qui ne sollicitent pas ou peu la mutuelle?:-

Il y a 10 ans je me suis trouvée dans la catégorie de personnes à "100% SS" pour raison d'ALD avec, depuis, 2 autres ALD qui se sont greffées à ma situation. Pour cause de mon état, ce n'est que 2 ou 3 années plus tard que je me suis rendue compte que je n'avais pas besoin de cotiser autant à ma Mutuelle, mes problèmes étant entièrement pris en charge par la SS.
Depuis, j'ai fait réajuster mon contrat pour couvrir l'essentiel uniquement. Il est un peu (ou beaucoup!) dommage que ma Mutuelle n'ait pas pu (ou su?) s'en apercevoir par le biais de l'informatique afin de m'accorder spontanément une baisse de cotisation de la même manière que mon assurance auto! En plus, certains parmi nous font un maximum pour vivre le + sainement possible par : l'alimentation, le sport, l'homéopathie, l'ostéopathie - tout sauf ces médicaments qui masquent souvent les symptômes et les maladies, et qui coûtent une fortune aux services de la santé.
Alors, chère mutuelle:- une petite récompense pour nous qui font des économies pour vous??! Cdlt, JP

#120/ bebert 19-01-2019
moi je vois que chaque fois que je paye mon docteur je n'ai aucun remboursement que ça sois la sécurité sociale ou ma mutuelle et pourtant je suis a 100° a chaque fois ont me dit qu'il faut 50 euros. mes ces tout l 'année comme ça
#11z/ Muriel 19-01-2019
Honteux de votre part, cette augmention de 13 euros par an, des années que nous la subissons.
#11y/ Mimie 19-01-2019
Bonjour,
Je trouve un peu facile de se renvoyer la balle entre gouvernement et mutuelles. Au final, tout le monde se défausse et le résultat, c'est les mêmes qui trinquent, ici, nous les adhérents mutuelle solimut. Mutuelle qui ne cesse d'augmenter chaque année : augmentation du tarif et pas forcément des prestations. Actuellement enceinte, ayant un peu plus le temps de regarder de plus prêt mes remboursements, je me rends compte qu'il faut très souvent rappeler la mutuelle, négocier, renvoyer des documents apparemment pas transmis par la sécu pour espérer voir un juste remboursement.
tarif cotisation : 190€/mois pour 2 adultes et 1 enfant de 4 ans ! Et à ce prix là, on reste contraint à vérifier chaque remboursement car le professionnalisme et régularité des services de la mutuelle ne sont pas forcément là et en plus des remboursements pas à 100% ! Par exemple pour un spécialiste, tel que gynéco ou dermato, toujours un reste à charge (et encore, je suis en province et non avec avec des tarifs de médecins parisiens !!)
Ainsi, je m'interroge plus que fortement sur votre bonne foie dans ce courrier !
#11x/ Annick 19-01-2019
j'ai une petite retraite, donc je n'ai pas subi l'augmentation de la CSG..... ce qui me fait ZERO de plus, avec la mesure MACRON et je subis l'augmentation de la mutuelle 11 euros en plus par mois... résultat : encore 130 euros de moins de pouvoir d'achat sur l'année !!! oui à la diminution des taxes de l'état ! entre autres ....et augmentation des retraites pour vivre "décemment"
#11w/ mamoune 19-01-2019
moi ce que je ne comprends pas de la par des mutuelle pour les personnes qui on un 100%pour plusieurs patologie ça ne rentre pas dans le calcul de la cotisation.
Moi depuis que mon mari est à la retraite nous avons une couverture minimum nous payons beaucoup de complément dans les soins. Les mutuelles quelque par ont elles aussi une part de responsabilité dans le fait que de plus en plus de personnes n'ont plus de couverture mutuelle.
#11v/ Elo 19-01-2019
Je suis très déçue du montant que je paye (88,95 euros par mois ). Certains frais dentaires ne sont pratiquement pas pris en charge par la mutuelle (je devais faire un implant pour une incisive, finalement j'ai renoncé). Je vais rarement voir mon médecin traitant. Du coup, si j'ai besoin d'un médicament je l'achète en vente libre en pharmacie (auto médication). Sans parler de beaucoups de médicaments qui peu à peu ne sont plus pris en charge par l'assurance maladie. Nous sommes en train de faire, lentement mais sûrement, comme aux Etats Unis. Ça va être un luxe de se faire soigner. C'est déplorable!!!
#11u/ agrimont 19-01-2019
je voudrais juste demander a la presidente :
puisque certaines mutuelles arrivent a ne pas augmenter leurs cotisations , comment font elles ?
Et si vous faisiez un effort pour mieux gerer ?
Cordialement
#11t/ maradona 19-01-2019
bonjour , c'est toujours le même discours en début d'année vous augmentez les cotisations chaque année en invoquant des taxes vous n'écoutez pas la demande du gouvernement c'est navrant
#11s/ LILIANE 19-01-2019
je suis assez d'accord pour diminuer la cotisation de ceux qui sont à 100%.
je ne comprends pas pourquoi il y a autant de mutuelles ce qui multiplie les frais, 1 mutuelle ,1 secu,1 caisse de retraite ,ca serait pas plus simple !!!
quand à ceux qui ont que 900€ de retraite ,c'est avec ou sans la complémentaire .....
#11r/ Olivier75 19-01-2019
Cette information de Solimut a le mérite de la transparence contrairement à ce gouvernement.

Je comprends l'embarras de la direction de Solimut.
Que pouvons-nous faire ?
Il faudrait que tous les adhérents répondent à la Lettre de notre cher Président de la République, avec une copie de ce courrier de Solimut, en demandant de justifier cette surtaxe sur les cotisations mutualistes... et quel sera son usage... Supprimer les cotisations salariales pour augmenter les salaires... (c'est une promesse de campagne pour augmenter le pouvoir d'achat) et se défausser sur les mutuelles, c'est une blague...
C'est la démolition du sysème de santé... La solidarité est mise à mal et cela n'est que le début...
#11q/ azzarelli denise 18-01-2019
Bonjour à tous je suis gilet jaune mais ne croie plus à la population. Car j'ai vu beaucoup de monde râle parlé mais très peu dans la rue. Alors au lieu de vous plaindre dans des emails ou autre venez dans la rue nous rejoindre. Il faut que toute génération confondu défile une fois pour toute et la le gouvernement tremblera
#11p/ Romi13 18-01-2019
Trop c’est trop. De 163 € nous sommes passés à 182€. Jusqu’où Comptez vous aller ?, pour un couple de retraités avec 1680€ de retraite mensuelle on n’ y arrive plus.!. Il faudrait revoir impérativement le système. Pour Les plus fortunés, l’argent n’est pas un problème et pour les plus défavorisés c’est la CMU quant aux étrangers qui non ni travaillé ni cotisé c’est gratuit. Il faut se rendre à l’evidence, .....il y a un gros problème dans notre pays.
#11o/ Meg 18-01-2019
Madame,
Je vous remercie de nous avoir adressé, nous, en tant qu'adhérent, les explications concernant les augmentations concernant les cotisations de Mutuelle. Personnellement, je pense qu'il serait judicieux de mettre en place une pétition à l'égard de l'exécutif qui est dans une période de grand débat. Les Mutuelles sont des organismes privés dont les revenus sont les cotisations des membres, donc pourquoi l'exécutif demande une participation aussi exorbitante. La réalité telle que je la vois est que de nombreuses personnes ne pourront plus bénéficier d'une Mutuelle et ne pourront pas bénéficier de la C.M.U. ou C.M.U. Complémentaire car les petites retraites que nous avons (835€ pour ma part) sont trop élevées pour avoir ces droits et de ce fait ne pourront plus se soigner, ce qui est profondément injuste après avoir travaillé toute une vie. Moi personnellement j'ai écrit à Madame la Ministre de la Santé pour l'alerter de ces futures situations. Aurais je une réponse....
#11n/ 38/Isere 18-01-2019
Je suis tout à fait d'accord avec vous c'est facile de rejeter la faute sur les autres. Taxer taxer toujours taxer voilà se que save faire nos hommes politiques
En ce qui me concerne pas hausse de cette année ne m'a pas choquée dans la mesure où elle reste raisonnable
Le gouvernement fera bien mieux d'augmenter nos retraites et de supprimer les avantages de tous ces personnes qui nous coûtent chers (anciens présidents , hommes politiques qui dorment sur les bancs de leurs assemblées etc...)
#11m/ Piotre 18-01-2019
Cette lettre est vraiment bien écrite cependant un certain politique proposait lors des dernières élections de mettre la sécurité sociale a 100% il suffisait tout simplement de le mettre au pourvoir cest tout a fait possible puisqu avant ca marchait mais il y avait moins d actionnaires
Donc votez bien !
#11l/ moi06 18-01-2019
Monsieur Macron n'a pas eu mon bulletin de vote en 2017 ,les miracles se déroulent à Lourdes ,il faut bien réaliser qu'à force de faire des cadeaux(CMU et autres) le jour est arrivé ou les finances sont au plus bas et c'est toujours la même population qui règle l'addition.

mais il faut faire jouer la concurrence entre les mutuelles ,je peux vous assurer que c'est très étonnant.

#11k/ Marie LORIN 18-01-2019
Au lieu de consacrer des fonds mutuelle SOLIMUT aux migrants, etrangers, associations et sponsorings en tous genres,merci de consacrer les fonds SOLIMUT à ceux qui cotisent et qui ont malgre tout un reste a charge et qui malheureusement et en plus, co-financent l'AME et la CMU dont les bénéficiaires sont pris en charge à 100%.
#11j/ La Bisontine 18-01-2019
Meilleurs vœux à toutes et à tous.
Je ne comprends certains commentaires, en 2018 je n'ai constaté aucune augmentation. Malgré ma situation familiale, et bien que je sois en ALD, je garde bien Solimut car les actes hors ALD sont bien pris en charge. Actuellement, la Sécu me réclame la franchise en remontant depuis sa création (due à Sarkozy) !
Avec Solimut, j'ai trouvé écoute, amabilité et conseils.
Bien mutualistement.
#11i/ roberto 18-01-2019
nous sommes un foyer de 3 personnes dont une handicapée au taux de 90 % et nous avons constaté une hausse de cotisation de 10 %. Nous trouvons cette hausse abusive dont la seule justification est à nos yeux le souhait du Président Macron de rembourser les prothèses auditives et lunettes. Ainsi vous anticipez ces dispositions et vos explications sont injustifiées.
#11f/ Serge 18-01-2019
Transmettre à la presse et en particulier au canard enchaîné
Ne pas oublier que vous faites des bénéfices ce qui est normal
Mais certaines mutuelles sont plus gourmandes en particulier en pub
Il me semble que ce n est pas le cas de Solimut le bouche à oreille est plus efficace
Rechercher une "bonne" mutuelle demandé un peu de recherche et d effort que certains par manque de connaissance ou de temps ne font pas
Ne pas oublier que la négociation et la comparaison sont indispensables
#11e/ M SOR 18-01-2019
Pour répondre a Lolo. Aux Mutuelles de France,il n'y a pas d'actionnaire,les bénéfices servent a la création de nouveaux établissements . Dentaires/Hepad/Maison Médicale /Prévention . ect..
#11d/ Lucie, community manager de Solimut Mutuelle de France 18-01-2019
Bonjour,
Tout d'abord, merci pour vos nombreuses réactions à cet article. C'est un sujet qui nous touche tellement dans notre quotidien : l'accès à la santé... et son coût !
Pour répondre à certaines de vos questions, juste quelques précisions.
Par exemple, en réponse à Lolo, je voudrais rappeler ici que les mutuelles, de par leurs statuts, ne font pas de bénéfices, elles n'ont pas d'actionnaires ! Nous sommes une entreprise de l'Economie sociale et solidaire et à ce titre nous sommes à but non lucratif.
En réponse à Paul Sanchez : le principe mutualiste, c'et la solidarité entre ses membres ; il consiste à mettre, ensemble, de l'argent en commun, vos cotisations, pour faire face aux risques de maladie. C'est le fondement même de la Mutualité !
#11c/ tinou 18-01-2019
ce que je trouve injuste c'est d'avoir une si haute augmentation et comme la si bien souligner une personne au dessus quand on ne se sert pas beaucoup de sa mutuelle on paie pour les autres et effectivement je pense que vous faites du bénéfice donc la pilule passe mal.
#11b/ #Jjani13 18-01-2019
Je ne suis pas d'accord sur cette énorme augmentatIon.
Nous sommes adhérents depuis 55 ans, couple, sommes pris à 100% par la SS tous les deux je paye le minimum en cotisation chez vous, je perds quand même sur les consultations, médicaments, et si vous augmentez, je vais chercher ailleurs une autre mutuelle. Désolée.
#11a/ Marine13 18-01-2019
Je suis une jeune travailleuse au smic et j'ai vu ma cotisation augmentée. Et chaque année c'est la même histoire, la mutuelle qui augmente, l'assurance voiture qui augmente mais le salaire ne bouge ! Faut aussi penser à nous !
#119/ eliot 18-01-2019
A ce train là le mouvement des gilets jaune n'est pas prêt de s’arrêter. Tout le monde a une bonne raison pour continuer le matraquage fiscal !!!!
#118/ Jeannot 18-01-2019
13/ Rossello J 18/01/2019.J’ai 81 ans et responsable de la mutuelle des retraités ciments Lafarge à l’Estaque 13016
Marseille.
Mutuelle créée en 1948 a l’époque mutuelle C G T aujourd’hui Solimut, a la création de la mutuelle le remboursement de la Sécurité sociale 80 % et 20 % les mutuelles.
Les gouvernements successifs ont renversé ce pourcentage pour favoriser les mutuelles
Déguisées en assurance et notre gouvernement d’aujourd’hui des riches il aggrave encore nos mutuelles.
En faisant croire que nos mutuelles peuvent payer sans augmenter les cotisations.
A nous de nous rassembler comme les gilets jaunes pour luter contre ces injustices.
#117/ euphrosine 18-01-2019
moi je suis à 100% pour le coeur et invalide je suis à votre mutuelle que pour le forfait journalier en cas où ? pour moi je paie trop cher. pour des cas comme moi vous devriez avoir un tarif différent quelque soit l' âge.
#116/ Jean Claude BESSON 18-01-2019
Oui pour une pétition a grande échelle ,il y a marre de payer pour tous ceux qui gruge les mutuelles sans avoir cotisé de leur vie.

#114/ mamounette 18-01-2019
Nous payons tout les mois 173 eurosJusqu a maintenant mon epoux ne vous coutait pour ainsi dire rien ,a par une paire de lunette tout les 4 ou 5 ans.En 2018 il a ete gravement malade couvert a 100%par la secu.Vous avez debourse pour lui 5 jours de chambre seule= 200 euros et 30 jours de forfait soit 600 euros .Quant a mon cas peu etre 300 ou 400 euros et encore.Pourquoi ne pas faire un prix different pour les personnes a 100% ( a vie) et pour les autres un calcul au pouratat de leur depenses annuelles.nous payons toujours pour ceux qui n ont jamais travailles et pour ceux qui se font faire des lunettes de soleil sur le compte de la sec et de la mutuelle.SAlutations
#113/ livresque 18-01-2019
oui les mutuelles sponsorisent des activités sportives
ce n'est pas le but recherché pour notre versement.
#112/ Michel38 18-01-2019
J'ai une petite retraite et ma mutuelle commence à devenir chère. Il y 2ans j'avais fais un dossier CAS mais trop de paperasse, des retards dans le traitement du dossier. Il faudrait que cela soit simplifié avec un renouvellement automatique puisque maintenant l'administration fiscale connait nos ressources .
#111/ JEANYVES 18-01-2019
cest vrais mais il faud penser au benefice que fait la mutuelle sur les personnes jeunes qui ne se servent casiment jamais de la mutuelle tout sa et benefice
#110/ Andre 18-01-2019
Bonjour je trouve inacceptable qu'on puisse rembourser les alcooliques les, les fumeurs abusifs et les droguer à 100 % ils ont les moyens de se payer ses drogues donc remboursement zéro
#0z/ Tego 18-01-2019
Je me pose la question,cela vaut il le coup de payer une mutuelle 143 euros par mois ,pour moi et ma femme ,et se voir un forfait monture pris en charge d'une valeur 50 euros de votre part ...en économisant l'argent que je vous donne tous les mois!, je pourrais sûrement m'en payer des lunettes ...Alors oui je sais il y a bien plus que des remboursements de lunettes ,mais je suis de moins en moins remboursé et.quel surprise de voir toujours ma note s'alourdir en pharmacie ....
#0y/ Rara 18-01-2019
Si le livre deux avait continué à aider le livre 3 pour que les adhérents fréquentent plus assidûment les centres de santé au lieu par exemple de prendre en charge les dépassements d honoraires des spécialistes libéraux ou les redondances d examens sont monnaie courante peut-être que les prestations se porteraient mieux et par conséquence les cotisations
#0x/ gilio 18-01-2019
Sans regarder ce qui blesse, par An, nous payons plus de 1500e de taxes imposés sur les pensions par Macron, de plus, 250e d'augmentation de mutuelle, puis les autres augmentations, sans vouloir mettre les comptes sur table ! ASS/ELECT/GAZ/CARBURANT/EAU/DENRÉES/entretien AUTO/Ctrl TECH/Banque Chauffage/ même quand on part on paye peut être encore ce que l'on a plus ! vive la santé et le moral !
#0w/ 0CTO 18-01-2019
Dire que vous etes les héritiers de la mutuelle CGT que NOUS avons crée en 1958 ,par des travailleurs et pour les travailleurs , SNCASE et SUD AVIATION ,qu'en avez vous fait,une mutuelle de riches ,207 euros mensuel ce mois ci.
#0t/ soso 18-01-2019
Mon mari a 89ans , il est a 100/100 pour plusieurs
maladies , donc n'utilise presque pas la mutuelle.
Sa retraite est de 619.84 euros qui n'a pas augmenté
depuis plusieurs mois . Les 30 euros promis par Macron
pas vu et ça pas que lui ,moi non plus avec mes710.17euros par mois . Toute augmentation est pour nous une catastrophe , c'est pour cette raison que je tourne sur les rond points et avec les retraités
gilets jaunes je réclame une vie décente pour tous
#0s/ Laurent 2b 18-01-2019
Non l'augmentation de votre part est totalement injustifiée et le pire c'est que vous n'écoutez pas les mutualistes!!
L'an dernier je vous ai écrit pour solliciter un peu de compréhension au regard d'une dépense importante pour des séances d'osteopathie .
Je suis à 100% pour une maladi et je ne coûte pratiquement rien à la mutuelle.
Réponse ...bateau !!
Merci l'esprit mutualiste.
Si je n'avais pas été militant syndical et mutualiste je n'aurais plus de mutuelle depuis longtemps !!!
Entendez et écouter un peu!!!
#0r/ Raym 18-01-2019
Bonjour .
Tout à fait d’accord avec vous, il faudrait dans un premier temps faire circuler une pétition pour la suppression des taxes sur les mutuelles, et pourquoi pas voir avec d’autres mutuelles pour organiser ensemble des manifestations, il est grand temps que les mutualistes agissent et prennent leurs affaires en mains,nous sommes les premiers concernés,c’est à nous de nous bouger tout ne tombera pas du ciel.

Pages

Besoin d’aide ?
Je m'appelle Lucie, je suis ici pour répondre à vos questions.

Me rappeler Questions/Réponses
Besoin d'aide