Accueil > Intermédiaire > Prévoyance > Prévoir Courtage, une solution de prévoyance complémentaire pour vos clients

Prévoir Courtage, une solution de prévoyance complémentaire pour vos clients

prevoyance complementaire entreprise

La gamme Prévoir Courtage est un pack permettant aux courtiers d’apporter des solutions clés en main aux entreprises en matière de prévoyance collective. Cette gamme prévoyance complémentaire protège les salariés dans différents domaines :

  • Incapacité temporaire de travail
  • Invalidité ou incapacité permanente
  • Décès ou perte totale et irréversible d’autonomie
  • Rente éducation

Les Plus Solimut

Une sécurité financière pour le salarié et sa famille

La liberté de choisir la formule adaptée, d’optimiser les garanties et de maîtriser le budget

Des solutions qui répondent aux nouvelles exigences réglementaires

Adhésion simplifiée pour les entreprises de plus de 10 salariés

Une couverture complémentaire pour couvrir l’ensemble des risques liés à l’accident et à la maladie

Pourquoi Chloé a choisi
Solimut Mutuelle de France ?

prevoyance complementaire temoignage

Chloé est directrice des ressources humaines dans l’entreprise familiale.

L’entreprise est en phase de développement et, pour atteindre ses objectifs, elle doit compter sur une bonne équipe, prête à s’investir davantage. Afin de motiver les salariés, elle a étudié les différentes possibilités de fidélisation et a fini par décider de mettre en place un contrat de prévoyance. Chloé étant seule sur sa mission, elle n’a pu consacrer du temps à la recherche d’une mutuelle et a donc fait appel à Sofiane, courtier en assurance. Ce dernier lui a proposé un accompagnement avec Solimut Mutuelle de France, en optant pour la solution Prévoir'Courtage.

L’avis de Chloé sur sa prévoyance collective

«Je suis fière de mon choix car Hélène, salariée de l’entreprise, a été en arrêt maladie quand elle a eu la grippe. Elle était donc dans l’incapacité de travailler. Sans le contrat de prévoyance de Solimut Mutuelle de France, que j’ai mis en place pour l’entreprise, elle n’aurait pas pu assumer financièrement les 3 jours de carences. Hélène a repris son activité avec gratitude et pleine de peps.»

Chloé, 45 ans, directrice des ressources humaines

Encore plus de services

Besoin d’aide ?
Je m'appelle Lucie, je suis ici pour répondre à vos questions.

Me rappeler Questions/Réponses
Besoin d'aide